AGP Des bulldozers attendus dans les zones inondables MAP SAR le Prince Héritier Moulay El Hassan préside à Kénitra la cérémonie de sortie de la 19è promotion du Cours supérieur de défense et de la 53è promotion du Cours État-Major MAP Honoris United Universities accompagne 54 jeunes femmes entrepreneures du continent africain AGP Bientôt une usine d’assemblage et de montage de tablettes AGP Kankan-Education :1680 candidats à l’examen de sortie des écoles professionnelles session 2019. AGP Assemblée nationale : Adoption du projet de loi relatif à l’usage des armes par la gendarmerie nationale. ANP Journée mondiale contre la drogue 2019 : destruction d’importants stocks des stupéfiants Konni ANP Le Niger veut réduire le taux de prévalence basée sur le genre de 28,4% à 15,4% d’ici 2021 ANG Dois golos em três minutos dão triunfo aos Camarões contra a Guiné-Bissau na abertura do grupo F ANG Bissau acolhe ateliê sobre redução de capturas de tartarugas e aves marinhas na Sub-Região

Les Etats de l’Afrique de l’Ouest doivent faire front commun dans la lutte contre le terrorisme (Président béninois)


   

Rabat, 18 jan. 2016 (MAP) – Les Etats de l’Afrique de l’Ouest doivent faire front commun dans la lutte contre le terrorisme, a souligné le Président du Bénin, Thomas Boni Yayi, qui a effectué lundi une visite au Burkina Faso.

M. Yayi est venu à Ouagadougou pour témoigner de la solidarité du Bénin et des pays d’Afrique de l’Ouest au Burkina après les attaques terroristes perpétrées vendredi dernier dans la capitale burkinabè et qui ont fait au moins 29 morts et une cinquantaine de blessés, indique un communiqué de la présidence du Faso.
‘’Je suis venu passer le message au nom de mes chers collègues de toute la sous-région. Vous n’êtes pas seuls, soyez-en rassurés’’, a déclaré le Président béninois.
Ce n’est pas le Burkina seul qui a été frappé, c’est toute la sous-région, a-t-il ajouté, faisant remarquer qu’avec les attaques au Mali et au Burkina, ‘’nous avons encore pris plus conscience’’.
Notant que les Etats doivent faire front commun dans cette lutte contre le terrorisme, le Président Boni Yayi a souligné que ‘’c’est ensemble que les pays de l’Union économique et monétaire ouest-africaine (UEMOA), et au-delà, ceux de la Communauté économique des Etats d’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) doivent lutter contre ce fléau du terrorisme’’.
M. Yayi, qui s’est rendu sur les lieux des attentats sanglants de vendredi, en compagnie du président burkinabè Roch Marc Christian Kaboré, a affirmé que ‘’les dirigeants africains ne vont pas croiser les bras et laisser la route au terrorisme’’.

LA—BI.
SI.

MAP 182203 GMT jan 2016

Dans la même catégorie