AIP Côte d’Ivoire –AIP/Présidentielle 2020 : Le candidat KKB propose l’intégration des notes des classes de première et de terminale au baccalauréat GNA Analyzed lithovit liquid fertilizer was dilute-Witness GNA KNUST Development Management students refurbish school in Sebrebor GNA Greater Accra Regional NHIA targets two million new members GNA Bagerbaseh sets clash with Antwi in ongoing McDan Training Matches GNA Covid -19: GFA to start testing of Ghana Premier league players and officials today ANP Les travaux de la voie ferrée Kano-Maradi prévus pour débuter au premier trimestre 2021 (Ministre nigérian) AIP Côte d’Ivoire-AIP/Présidentielle 2020 : Un directeur de campagne appelle au calme et à la retenue dans le N’Zi AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Présidentielle 2020 : des jeunes du Lôh-Djiboua mis en mission pour le maintien de la paix AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Le DDC du RHDP à Bettié invite les jeunes à garder le calme

Les États-Unis se félicitent des efforts du Royaume pour rassembler les Libyens à Bouznika


  9 Octobre      7        Politique (12136),

   

Rabat, 09/10/2020 (MAP) – Les États-Unis se sont félicités des efforts du Maroc pour rassembler les Libyens, dans le cadre du deuxième round du dialogue inter-libyen tenu du 2 au 6 octobre à Bouznika.

« Félicitations à la diplomatie marocaine pour les efforts visant à rassembler les Libyens à Bouznika, en appui au Forum de dialogue politique libyen facilité par l’ONU », a écrit lundi dans un tweet l’ambassade des États-Unis au Maroc.

Le deuxième round du dialogue inter-libyen, tenu à Bouznika sous les auspices de l’ONU, a réuni les délégations du Haut Conseil d’Etat et de la Chambre des représentants libyens.

Dans la déclaration finale ayant sanctionné ce deuxième round, les deux délégations ont annoncé des « accords décisifs et globaux sur les critères et les mécanismes pour occuper les postes de souveraineté », prévus par l’article 15 de l’Accord politique libyen de Skhirat.

Les deux parties ont précisé que « les résultats du dialogue entre les deux délégations constituent un apport sur lequel il est possible de capitaliser, pour instaurer la stabilité dans le pays et mettre fin à la division institutionnelle ».

Les deux délégations avaient ainsi fait part de leur « détermination à poursuivre leurs rencontres consultatives au Royaume du Maroc, afin de coordonner l’action des institutions politiques, exécutives et de contrôle, garantissant ainsi la fin de la période de transition ».

Dans la même catégorie