AIP Côte d’Ivoire/ Le président du Sénat présente la digitalisation comme un instrument de performance de la DGI APS 31 MILLIARDS MOBILISÉS POUR LES CENTRALES SOLAIRES DE KAÉL ET KAHONE AGP Sénégal : la BAD soutient un projet de « valorisation des eaux » pour le développement des chaînes de valeur agricoles avec plus de 60 millions d’euros AGP Guinée/Economie : 5.000 tonnes de poissons disponibles pour la période de repos biologique à Sonit-Pêche ANGOP L’Angola prêt à empêcher une éventuelle propagation du virus Ebola ANGOP L’Angola appelle à un débat permanent sur le flux illicite d’armes en Afrique GNA Forum of Heads of Girl’s SHS holds 2019 Summer Camp GNA Addressing campus unrest: administrators key to ensuring stability GNA Honour your tax obligations—Oxfam Ghana AGP Boké-Environnement : Le Réseau-Environnement-Bauxite reboise les alentours du Gouvernorat

Les FARDC repoussent une nouvelle attaque des miliciens à Uvira


  28 Septembre      48        Militaire (1205),

   

Kinshasa, 28 Sept 17 (ACP).- Les Forces armées de la République démocratique du Congo(FARDC) ont repoussé ce jeudi une attaque que des miliciens Yakutumba avaient tenté de nouveau de lancer contre la cité d’Uvira dans la province du Sud Kivu, a annoncé le major Louis Claude Tshimwanga, porte-parole de l’armée au Sud-Kivu.
Selon cet officier, les miliciens avaient de nouveau tenté de prendre la cité d’Uvira en empruntant la voie lacustre à bord de cinq embarcations en bois, avant d’être repoussés à plus de 25 Km de la ville par les forces loyalistes. Ces dernières ont reçu renforts qui ont été déployées dans la matinée de ce jeudi sur les collines surplombant la cité d’Uvira pour une opération de nettoyage à Fizi.
Ces nouvelles unités ont pris le contrôle de Makobola en limite avec le territoire de Fizi, renseigne la même source, soulignant que les combats se poursuivent actuellement, dans la localité de Swima à Fizi, où les FARDC poursuivent leur progression.
Toutes les activités restent paralysées à Uvira. Aucun service frontalier n’a ouvert ses portes, notamment à Kavimvira, une localité frontalière située en face du Burundi et où des unités FARDC ont été déployées.
Le major Tshimwanga assure que plusieurs véhicules en provenance de Misisi et Baraka bloqués à Kigongo ont été autorisés à poursuivre leur route vers Uvira.
Pendant ce temps, des hauts responsables militaires des FARDC sont arrivés depuis mercredi dans la cité d’Uvira. Il s’agit notamment du commandant de la 3e zone de défense. D’autres sont attendus ce jeudi dans cette même entité.

Déploiement des troupes de la MONUSCO à Uvira

La mission de l’Organisation des Nations Unies pour la stabilisation en République démocratique du Congo (MONUSCO) a déployé mercredi, en réponse aux affrontements entre de présumés groupes armés et les Forces armées de la République démocratique du Congo (FARDC) dans la région d’Uvira (province du Sud-Kivu), des troupes sur le terrain afin de dissuader toute attaque contre la ville et éviter l’escalade du conflit, indique un communiqué de presse de cette mission parvenu jeudi à l’ACP.
« Cette réponse robuste est guidée par notre mandat. La MONUSCO est fermement engagée à la protection des civils, y compris les groupes vulnérables tels que les réfugiés et personnes déplacées », a déclaré le représentant spécial du secrétaire général des Nations Unies en République démocratique du Congo, Maman Sidikou.
Le chef de la MONUSCO exhorte les groupes armés à cesser immédiatement ces hostilités ainsi que les violences contre les autorités constituées et les populations civiles innocentes. Uvira est la seconde plus grande ville de la province du Sud-Kivu en République Démocratique du Congo, rappelle le communiqué de la mission onusienne. ACP/FNG/Kayu/KGD/CFM/NMJ

Dans la même catégorie