MAP Tour du Sahel de cyclisme (4è étape) : le Maroc confirme sa suprématie MAP Elections au Nigeria: L’INEC teste l’identification biométrique MAP Présidentielle au Liberia: George Weah investi par son parti pour un second mandat APS le Sénégal remporte le CHAN MAP Nigeria: Trois morts dans l’effondrement d’un immeuble à Abuja APS Kédougou : Le village de Bandafassi à l’heure du Festival des minorités ethniques APS Modernisation de l’agriculture: Macky Sall lance un programme de 85 milliards de FCFA APS Cancers: La subvention de la chimiothérapie a augmenté de 500 millions francs CFA en 2023 (officiel) APS Plus de 4000 tonnes de graines d’arachide collectées par la SONACOS dans la zone de Kaolack (DG) MAP Un médecin de l’OMS libéré dans le nord du Mali

Les femmes de l’Agnéby-Tiassa exhortées à s’approprier le numérique pour améliorer leur quotidien


Abidjan, 14 mars (AIP)- Le préfet de région, André Ekponon, a exhorté, mercredi, les femmes de l’Agnéby-Tiassa, particulièrement celles du département d’Agboville, à saisir l’opportunité que leur offre internet, à travers le commerce en ligne, les réseaux sociaux, les innovations en matière de TIC, pour améliorer leurs conditions de vie et de travail.

Le préfet Ekponon, qui présidait dans la localité de Rubino, située à 25 km d’Agboville, l’édition 2019 de la Journée Internationales des Droits de la femme (JIF), a engagé chaque homme et chaque autorité locale à œuvrer à la promotion de la femme et de la jeune fille. Car, selon lui, il n’y a pas de développement sans la femme.

C’est pourquoi, il a appelé au changement des mentalités tout en souhaitant plus de flexibilité quant à l’accès au crédit pour le financement de l’activité des femmes. Une activité qu’il voudrait davantage orientée vers les nouvelles technologies de l’information (NTIC), pour coller au thème de cette journée qui est :  »Le numérique, une solution pour l’autonomisation de la Femme ».

Par ailleurs, le gouverneur de la région, qui s’est félicité de l’élection de Kouassi Virginie au poste de député-maire à Rubino, a souhaité que cet exploit se reproduise ailleurs dans la région.

Il a estimaé que des femmes comme Kouassi Virginie sont des exemples et des modèles que les femmes et les jeunes filles devraient imiter pour pouvoir briser l’image très difficile de la femme, du fait des préjugés traditionnels et des pesanteurs culturelles.

Tout en insistant sur la lutte contre les Violences basées sur le genre (VBG), le préfet a pris rendez-vous pour la prochaine édition de la JIF, avec l’espoir de voir beaucoup plus de femmes assumant leur autonomie dans les différents secteurs de l’activité socio-économique.

yy/fmo

Dans la même catégorie