STP-Press Ministro Adlander de Matos recebe delegação portuguesa do Ministério de Trabalho numa missão do reforço da cooperação AIP Côte d’Ivoire/Réflexions à Yamoussoukro sur des plans de développement du pétrole et énergie en Côte d’Ivoire AIP Côte d’Ivoire/ La construction d’un pont à deux voies souhaitée sur la rivière Bâ à Broukro-Banouan AIP Côte d’Ivoire/ CEPE 2019: Un taux national de réussite de 84,48% enregistré AIP Côte d’Ivoire/ BTS 2019 : Plus de 360 candidats à Dimbokro APS VERS LA RÉHABILITATION DES CENTRES D’APPUI AU DÉVELOPPEMENT LOCAL (MINISTRE) APS CASAMANCE : DES POURPARLERS RÉCLAMÉS POUR ‘’ÉTEINDRE LES SIGNAUX ROUGES’’ ACP L’évêque de Butembo-Beni plaide pour la catégorisation des refugiés à accueillir GNA ROPAA Committee begins engagement of Diaspora GNA “Rehabilitate our roads”, communities in Ayensuoanu appeal

Les femmes de l’Association Art Culture et Tourisme célèbre la journée internationale des femmes rurales à Boukoumbé


  17 Octobre      36        LeaderShip Feminin (457),

   

Porto – Novo , 17 Octobre 2018 (ABP)-Les femmes de l’Association Art Culture et Tourisme (A-ACT) de la commune de Boukoumbé, sous le leadership de la pionnière de ladite Association Joséphine Koubetti, ont, à travers, des séances d’échange sur les filières porteuses pour les femmes dans le domaine de la transformation et de sensibilisation des femmes de la localité sur des grossesses en milieu scolaire, célébré lundi avec faste la journée internationale des femmes rurales.

Plus qu’une simple rencontre festive, il était question pour ces femmes venues des 12 coins de la commune de Boukoumbé et appartenant aux différents groupements de transformation, de partager leurs expérience sur des filières porteuses pour les femmes dans le domaine des activités génératrices de revenues, en occurrence la transformation.

A travers une séance débat, elles ont échangé de long en large sur le Fonio, le baobab, le beurre de karité, le riz, le soja, la poterie, la fabrication des bijoux en herbe et de la bière locales à base du sorgho et du fonio, qui ,à leurs yeux, sont des filières porteuses pour les femmes dans le domaine des activités de transformation des matières premières agricoles.

Pour les accompagner dans cette dynamique, la responsable du restaurant « Les milles et une bouillie » de Cotonou Adiza Bouko, a offert, à l’occasion, aux meilleurs groupements de femmes de la commune de Boukoumbé des tables de séchages du fonio.

Au-delà des échanges sur des filières porteuses, Joséphine Koubetti et son équipe ont sensibilisé les autres femmes de la localité sur le rôle important qu’elles ont à jouer pour faire éviter à leurs filles élèves le piège des grossesses en milieu scolaire. Elles les ont aussi entretenues sur les potentialités et les avantages des activités génératrices de revenues, dans l’accompagnement de leurs enfants notamment les filles dans leur cursus scolaire.

Grâce à l’élan de générosité de Frank Castagnetti, un touriste français, en séjour à Boukoumbé, 40 enfants orphelins ont également reçu lors de cette célébration des kits scolaires.
« Vive la femme », s’est simplement exclamée, la pionnière de l’Association Art Culture et Tourisme, Joséphine Koubetti, au terme des festivités.

Dans la même catégorie