NAN Minimum wage: Nigerians react to disparity between federal, state workers NAN 29 governorship candidates sign peace accord in Kano AIB Burkina/Putsch 2015 : «Je n’ai jamais été l’envoyé du général Diendéré» (Sergent-chef Roger Koussoubé) AIB Burkina : une association demande la suppression des cotisations APE GNA Nana Bosoma central market turns « Sodom and Gomorrah » GNA Management of Ankobra Beach resort clears Ankobra river bank GNA Vice President Bawumia attends World Economic Forum GNA GSAand Nestlé Ghana Ltd sign strategic partnership agreement AGP Mamou: suspension et report de la mise en place du conseil communal de Ouré-Kaba suite à un malentendu entre élus du RPG AGP Ville de Conakry: la journée de participation citoyenne  » Conakry Ville Propre » aura lieu le samedi 26 janvier 2019

Les femmes des coopératives agricoles des savanes améliorent leurs capacités en techniques de transformation


Lomé, le 10 avr. 2017 (ATOP) – Une trentaine de femmes des coopératives agricoles de la région des Savanes ont pris part du 3 au 5 avril à Dapaong, à un atelier de formation sur les techniques de transformation et stockage des produits agricoles locaux.
Initié par l’association Genre de Médias de la région des Savanes (GEME-SA) avec le cofinancement du groupe Action Solidarité Tiers Monde (ASTM) et le ministère des Affaires étrangères du Luxembourg, l’atelier s’inscrit dans le cadre du projet « Formation des communicatrices pour la promotion des produits locaux en vue d’améliorer le revenu des femmes ».
Cette formation a pour objectif de renforcer les compétences des femmes en matière de transformation et stockage des produits agricoles locaux dans le strict respect de l’hygiène et la recherche des emballages convenables. L’atelier vise spécifiquement à instruire davantage les participantes sur les techniques rentables de transformation de grains de soja et de néré en moutarde et de l’amande de karité en beurre, l’hygiène dans la transformation de ces produits, les types d’emballages adaptés ainsi que les types de produits stockables en matière d’activités génératrices de revenu et leur conservation.
Les participantes ont été outillées sur l’hygiène dans toutes les étapes de fabrication et de conditionnement de moutarde, les techniques de conservation et stockage du niébé et du maïs, préparation du beurre de karité.
La formation a été couplée d’une visite de terrain des bénéficiaires notamment dans une association de fabrication de moutarde améliorée, la visite des radios de la ville de Dapaong ainsi que la réalisation des émissions et spots publicitaires de leur produit.
En ouvrant les travaux, le secrétaire général de la préfecture de Tône, Esso Pirénéwè, a félicité l’association GEME-SA pour cette initiative au profit des femmes de la région des Savanes pour l’appui à la promotion de leurs produits à travers les médias. Il a profité de l’occasion, pour exhorter tout un chacun à cultiver chaque jour la paix dans leurs familles et communautés pour une émergence apaisée au Togo. M. Esso a invité les participantes à mettre en pratique tous les enseignements reçus afin d’augmenter leurs revenus pour le bonheur de leur famille respective.
La directrice exécutive de GEME-SA, Lamboni Yendoutanpo Séraphine, a pour sa part  souligné qu’un regard globale sur la situation économique des femmes montre que les agricultrices développent des activités spécifiques mais sont confrontées à certaines contraintes traditionnelles telles que l’accès limité aux crédits et aux ressources, aux intrants et au matériel, le manque de formation technique, le faible niveau d’alphabétisation et la difficulté à faire grandir les organisations faîtières. Elle a exprimé sa gratitude à leurs partenaires financiers.
Au rang des activités de renforcement de compétence à l’endroit des femmes, GEME-SA a déjà formé des femmes en vie associative, en gestion de crédit, octroyé de crédit à ces femmes,  fait la promotion de leur produit à travers les médias ainsi que de leur alphabétisation. ATOP/GS/OAF

Dans la même catégorie