AIB Burkina/Kundé d’or 2019: Floby, Maï Lingani et Nabalum, nominés MAP Mozambique: le bilan du cyclone Idai augmente à 217 morts (ministre) AIB Burkina/ Putsch 2015 : Des avocats de la défense protestent en vain contre la diffusion d’éléments sonores AIB La Chine offre à nouveau des bourses d’étude d’une valeur de 4,8 millions de FCFA APS SOULEYMANE BACHIR DIAGNE : « L’ÉCOLE AFRICAINE DOIT ÊTRE UN ESPACE PLURILINGUE’’ APS « FEMME LIONNE » : LE CHOIX DU PROFESSEUR ANDRÉE-MARIE DIAGNE EXPLIQUÉ PAR LA RÉALISATRICE MAP L’adhésion de l’Ethiopie à la Zone de libre-échange continentale africaine approuvée par le Parlement LINA Over 4,000 Vessels Flying Liberian Flag LINA Liberia: Nimba Supt. Urges Media To Serve As « Wagon Of Peace » LINA Pres. Weah Attracts Big Commitments For Development From UAE

Les femmes ivoiriennes en réflexion à Abidjan sur la démarche consensuelle à adopter pour gagner la parité du genre


  26 Mai      44        LeaderShip Feminin (411), Société (47680),

   

Rabat, 26/05/2016 (MAP) – Un aréopage de femmes ivoiriennes s’est réuni, mercredi à Abidjan, pour mener la réflexion sur l’harmonisation des stratégies de plaidoyer auprès des partis politiques et des décideurs et examiner la démarche consensuelle à adopter pour gagner le pari d’au moins 30 pc des postes électifs et de décisions.

Ce sont quelque 200 femmes issues des partis politiques, de la société civile, des confessions religieuses, des autorités administratives et politiques, du milieu académique, des médias et du secteur privé qui ont pris part à cet atelier visant en définitif à pousser vers l’adoption d’une loi prescrivant la participation d’au moins 30 pc de femmes aux instances de prises de décisions.

‘’Le combat que nous menons est celui du relèvement du très faible taux de représentativité des femmes de Côte d’Ivoire et non celui d’un parti politique’’, a déclaré, à cette occasion, Mme Euphrasie Yao Koussi, ministre de la promotion de la femme, de la famille et de la protection de l’enfant.

Et de poursuivre qu’au sein des différentes formations politiques, ‘’nous avons nos idéaux que nous défendons, mais actuellement, il s’agit de la +Femme+ plus précisément de la Femme ivoirienne’’.

Elle a, dans ce cadre, plaidé en faveur de l’harmonisation des actions des femmes ivoiriennes, tout en oeuvrant en synergie, et éviter les actions individuelles souvent même contraires, opposées à la dynamique impulsée par son département visant à favoriser la pleine participation des femmes dans la conduite des affaires de l’Etat.

Les statistiques font état d’une faible représentativité des femmes en Côte d’Ivoire. Il s’agit d’un taux de 9,2 pc au parlement, 11,33 pc aux conseils municipaux et 14,97 pc aux conseils régionaux, ce qui confère à la Côte d’Ivoire la 121è place, sur 190, à l’échelle mondiale, et la 43è sur le plan africain (sur 54).

Dans la même catégorie