APS LES POPULATIONS INVITÉES À S’APPROPRIER SEN’EAU, « UN PATRIMOINE À 55 POUR CENT SÉNÉGALAIS’’ APS MÉDINA BAYE VA CÉLÉBRER LE MAOULOUD DANS LE RESPECT DES GESTES BARRIÈRES (PORTE-PAROLE) APS LE CONSEIL SUPÉRIEUR DE LA MAGISTRATURE SAISI DU RAPPORT DE L’IGAJ SUR TÉLIKO APS REPLI DE 2, 5 % DU PIB AU 2E TRIMESTRE (ANSD) APS LES DÉCHETS PLASTIQUES, UNE « MENACE GRAVE » POUR LA PLANÈTE ET LES OCÉANS (PRÉSIDENT CAOPA) APS VERS UN UN GROUPE DE TRAVAIL PLURIDISCIPLINAIRE DU PROJET « DUNDËL SUUF’’ À SÉDHIOU APS LA BAD INTÈGRE LE CONSEIL D’ADMINISTRATION DU FORUM MONDIAL SUR L’INVESTISSEMENT (COMMUNIQUÉ) APS GESTION DES ORDURES : LES PRN, UN PARI CONTRE LES ’’DÉPÔTS SAUVAGES’’ MAP Fièvre de la vallée du Rift en Mauritanie: trois morts MAP UEMOA : la croissance prévue à 1,3% en 2020

Les Femmes leaders pour la paix au Bénin demandent l’annulation du parrainage pour la présidentielle de 2021


  9 Septembre      9        LeaderShip Feminin (277), Politique (11428),

   

Porto-Novo, 09 Sept. (ABP) – Les femmes leaders pour la paix au Bénin se sont mobilisées lundi à Parakou pour demander au chef de l’Etat d’organiser une élection présidentielle inclusive transparente et équitable en annulant le système de parrainage.

Selon Mme Marie Reine Chabi Yankpé, la porte-parole de l’association, depuis les élections législatives d’avril 2019, le Bénin est entré dans une tourmente politique sans précèdent. La situation politique actuelle, a-t-elle poursuivi, est inquiétante et cela préoccupe à plus d’un titre les femmes de ce creuset. « Notre inquiétude est encore plus grande avec le flou qui entoure la prochaine élection présidentielle », a ajouté Mme Chabi Yankpé. Pour ces femmes, l’élection présidentielle de 2021 s’annonce assez pierreuse et très dangereuse pour le peuple béninois.

Pour mieux faire comprendre leurs inquiétudes, elles se sont mises à genoux pour supplier le chef de l’Etat à revoir le code électoral avant l’échéance électorale

“Mieux vaut prévenir que guérir ; nous les mamans ne voulons plus vivre ces tristes événements qui continuent de déchirer nos cœurs », ont-elles martelé. En conséquence, les femmes leaders engagées pour la paix au Bénin ont entre autres demandé au président de la République de lever la condition de parrainage pour la participation aux prochaines élections, seule condition pour une élection juste et équitable inclusive et apaisée. Elles ont également par la voix de leur porte-parole, exhorté le président Patrice Talon à revoir la composition de la Commission électorale nationale autonome (CENA) afin qu’aussi bien que l’opposition et la mouvance soient représentées, et revoir la configuration du COS/LEPI pour une représentation équitable. Pour finir, elles ont aussi invité toutes les femmes peu importe leur appartenance politique, à se joindre à elles.

Dans la même catégorie