NAN NDLEA arrests 178 drug offenders, secures 29 convictions in Sokoto APS Un partenariat public-privé préconisé au bénéfice de la santé en Afrique APS Ségolène Royal :  »L’Afrique doit valoriser son potentiel technologique » AIP Côte d’Ivoire: La mairie d’Adiaké menace de retirer 85 lots à des acquéreurs AIP Côte d’Ivoire/ Environ 2500 du Béré attendus au congrès constitutif du RHDP AIP Côte d’Ivoire/ Vers la mise en place de points focaux pour le développement de la région du Gbêkê AIP Côte d’Ivoire: L’illettrisme à la base de la vente de produits périmés dans le Worodougou et le Béré (DR Commerce Séguéla) AIP Côte d’Ivoire: L’amélioration des conditions de vie de la femme au centre d’une consultation à Oumé NAN Nigeria to access $100m Indian loan to develop nationwide broadband connectivity APS Des activistes prônent des  »réformes institutionnelles indispensables pour renforcer les normes démocratiques »

«Les finances, l’éducation, l’électricité, les infrastructures routières et le panier de la ménagère : les priorités du nouveau 1er ministre», selon un membre du bureau exécutif de GPT


  23 Mai      50        Finance (3696), Politique (21237),

   

Conakry, 23 mai (AGP)- La nomination, en début de semaine, du ministre de l’Investissement et Partenariat public-privé, Ibrahima Kassory Fofana au poste de premier ministre, chef du gouvernement, par le président de la République, chef de l’Etat, Pr Alpha Condé, a fait beaucoup de choux gras dans la presse locale, notamment les réseaux sociaux.

Ainsi, dans l’après-midi du mardi, 22 mai 2018, notre reporter a rencontré une personnalité non la moindre du bureau exécutif de l’ancienne formation politique, Guinée Pour Tous (GPT),  en la personne de Raphaël Kalissa, pour parler du comment les anciens responsables et militants de ce parti ont accueilli la nomination de leur mentor à ce poste, et des vastes chantiers qui attendent le nouveau locataire du Palais de la Colombe, la Primature. C’était à son bureau situé dans la Presqu’île de Kaloum, à Conakry.

Pour Raphael Kalissa, la nomination de son président au poste de 1er ministre, chef du gouvernement, l’en réjoui à plus d’un titre, parce que, explique-t-il, Ibrahima Kassory Fofana est un homme dynamique, une personnalité déterminée et capable de trouver solution aux maux dont souffrent les guinéens, sans distinction d’ethnie.

«Ils m’ont appelé, vendredi passé, j’étais à Dabola, revenant d’une mission de travail de Bamako, pour me dire qu’il y a une réunion de concertation de tous les membres du bureau exécutif chez le président Kassory. N’étant pas à Conakry, je leur ai dit de toutes les façons je suis d’accord de tout ce qui allait être décidé là-bas», a cadré ceux qui disent qu’il n’y a pas eu de concertation au niveau du parti pour son moulage dans le RPG/Arc-en-ciel.

Pour lui, les guinéens, toute obédience confondue, doivent être unis pour accompagner le nouveau 1er ministre pour le développement de la Guinée, en la sortant dans la situation à laquelle elle se trouve depuis un certain moment.

«Pour répondre aux attentes de la population, Ibrahima Kassory Fofana doit se battre pour que les finances, l’éducation, l’électricité, les infrastructures routières et le panier de la ménagère, connaissent un changement rationnel au bénéfice de la population guinéenne», a proposé M. Kalissa.

A rappeler, que ce nouveau 1er ministre, chef du gouvernement, a occupé de hautes fonctions administratives en République de Guinée, dont le prestigieux poste de ministre de l’Economie et des Finances.

Dans les années 2000, il s’était exilé aux Etats-Unis d’Amérique après son départ du gouvernement de feu président Lansana Conté, avant de revenir au pays et créer sa propre formation politique, GPT, fondue dans le RPG/Arc-en-ciel, parti au pouvoir, samedi, 19 mai 2018, lors de l’Assemblée générale hebdomadaire de ce parti, à Gbessia dans la commune de Matoto.
TB/AOK/ST

Dans la même catégorie