APS CAN U20 : LE GHANA ÉLIMINE LE CAMEROUN AUX TIRS AU BUT APS KAFFRINE : LE GOUVERNEUR SE FAIT VACCINER ET ÉCARTE TOUT RISQUE AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Renforcement des capacités de médiation pour des législatives sans incidents dans le Dengulélé AIP Côte d’Ivoire-AIP/Le CNDH sensibilise les populations de Man, Logoualé et Zouan-Hounien pour des législatives apaisées AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Lancement à Bondoukou des travaux d’aménagement de la zone agro-industrielle de transformation de l’anacarde GNA Satellites advance to semi-finals of CAF Under-20 AFCON GNA Dr Awal pledges to accelerate Marine Drive Project GNA Traditional/religious leaders discuss ECOWAS Vision 2050 GNA AfCFTA will create more employment opportunities in pharmaceutical industry dpa/GNA Six Nations: France v Scotland postponed due to coronavirus outbreak

Les Forces Armées centrafricaines et leurs alliés poursuivent la sécurisation de la ville de Bangui et ses environs


  21 Janvier      52        Politique (15333),

   

Bangui, 20 Janv. (ACAP)- Une patrouille musclée, constituée des Forces Armées Centrafricaines (FACA) et leurs alliés a sillonné mercredi 20 janvier, les villages Liton (Pk22 axe Damara), Zado et Bondokpo (derrière la colline de Gbazabangui) en vue de ratisser le secteur.

Le but de cette patrouille de reconnaissance est non seulement de rassurer la population de Bangui et ses environs mais surtout de réduire la résistance isolée des CPC suite aux attaques du 13 janvier 2021 sur Bangui.

Le Chef d’Etat-Major des Armées, le général de Division Zéphirin Mamadou a indiqué que cette opération, mise en œuvre aussitôt après l’attaque des groupes armés est la volonté manifeste du gouvernement à sécuriser Bangui et faire éloigner les forces négatives de la capitale.

« Sur instruction du Premier Ministre Firmin Ngrébada,  les groupes armés doivent être boutés hors de la ville, et faire ramener progressivement la sécurité sur toute l’étendue du territoire », a fait savoir le chef d’Etat-major des Armées.

Un habitant du secteur ratissé a fait savoir que les éléments de la CPC dans leur débandade, ont emporté tout ce qu’ils trouvent, notamment cabris, poulets pour leur subsistance.

« On demande à ce que cette patrouille soit régulière, car cela rassure la population à vaquer librement aux activités champêtres », a-t-il témoigné.

Rappelons que face à l’incursion des groupes armées dans la capitale Bangui le 13 janvier dernier, les Forces Alliées (Russes, Rwandais et les Forces de Défense et Sécurité) mais aussi la Minusca multiplient les actions de ratissage, de patrouilles musclées de jour comme de nuit ainsi que des reconnaissances offensives dans  Bangui et sa périphérie (Pindao, Voudambala, Yassinda, Sakaï1,2,3, Boeing, Mboko…).

Signalons que dans la même journée, la cérémonie des obsèques des deux soldats de la paix de la Minusca, appartenant au contingent Rwandais et Burundais, décèdés respectivement armes à la main le 13 janvier au Pk12 et 15 janvier à Grimari, s’est déroulée à Bangui en présence des autorités de la Minusca et ceux des Forces Armées centrafricaines.

Dans la même catégorie