APS « UN HOMME DE SON TEMPS’’ : UN LIVRE HOMMAGE AU PR ASSANE SECK APS CAN 2019 : RETROUVAILLES ENTRE LES ANCIENS BLEUETS KALIDOU KOULIBALY ET THOMAS FONTAINE ANP Le Ministre des Affaires Etrangères de Monaco au cabinet du Chef de l’Etat APS SENEGAL/ACCÈS À L’EAU POTABLE: LE DG DE LA SONEES RASSURE LES POPULATIONS DU GANDIOL APS LE MAIRE DE FOUNDIOUGNE ANNONCE L’ARRIVÉE DE DEUX BATEAUX-TAXIS APS ‘’UN STÉRÉOTYPE RACISTE’’, SELON BOUBACAR BORIS DIOP AGP Gabon: Les DCAF s’imprègnent des nouvelles procédures de gestion du Budget de l’Etat AIP Côte d’Ivoire/ Bruno Koné dédie près de 5 millions de FCFA aux œuvres sociales en faveur de la jeunesse de Kouto MAP L’Afrique, premier bénéficiaire des investissements directs marocains (M. Elalamy) MAP La Tanzanie envisage investir 8,7 millions de dollars dans un projet géothermique dans le sud-ouest du pays

Les gouvernements de la CIRGL pour la réduction des couts liés au système de suivi des minerais


  28 Mars      27        Economie (22789), Leadership Africain (797),

   

Kinshasa, 28 Mars 2017 (ACP).- Les gouvernements des pays membres de la Conférence internationale sur la région des grands lacs (CIRGL) ont opté de travailler pour la réduction des coûts liés à la mise en œuvre des systèmes de suivi et de traçabilité des minerais de la région, au cours d’une réunion tenue du 22 au 24 mars à Kinshasa.

Les participants devraient accélérer l’élaboration des lois modèles pour les six protocoles restants. Les membres qui n’ont pas encore ratifié le pacte sur la sécurité, la stabilité et le développement dans la région de Grands lacs sont encouragés à achever ce processus.
Le secrétariat de la conférence doit faire le suivi des Etats membres sur l’état et les progrès de la domestication des protocoles. Un examen à mi-parcours du processus de domestication des protocoles sur la lutte contre l’exploitation illégale des ressources naturelles sera effectuée en vue d’évaluer et d’impulser le processus dans les Etats membres.

La mise en œuvre de la feuille de route doit être prolongée jusqu’en 2019, avec les amendements proposés compte tenu du calendrier adopté par les ministères de la justice à Livingstone, en Zambie en Août 2015.

Les participants ont retenu la ville de Juba au Soudan du sud pour la prochaine réunion des secrétaires permanents et généraux en vue d’évaluer les progrès de la domestication du protocole.

Les participants à la réunion de Kinshasa, ont formulé le vœu de voir la coopération judiciaire entre les Etats membres de la CIRGL s’intensifier pour renforcer la lutte contre l’exploitation illégale des ressources naturelles et un cadre régional global de coopération juridique pour lutter contre toutes activités illicites transfrontalières. ACP/Fng/JGD

 

Dans la même catégorie