APS MONDIAL U19 : LE DRAPEAU NATIONAL REMIS AUX LIONCEAUX DU BASKET APS POUR UNE DÉCENTRALISATION DES ACTIVITÉS DU CENTRE SÉNÉGALO-ALLEMAND D’INFORMATION À L’EMPLOI APS CONTRAT D’AFFERMAGE DE L’EAU : LA SDE VA SAISIR LA COUR SUPRÊME ANGOP UE disponibiliza 12 milhões de Euros para Programas de resiliência ANGOP Angola e os EUA retomam acordo sobre comércio ANGOP Bispos angolanos rezam missa no túmulo de Nsaku Ne Vunda APS INVESTISSEMENTS : LE GOUVERNEMENT INVITE LE PRIVÉ A PRENDRE LE RELAIS DE L’ETAT (MINISTRE) APS GREENPEACE DIT HALTE À L’INDUSTRIE DE FARINE ET DE L’HUILE DE POISSON APS LES ÉCHANGES COMMERCIAUX ENTRE DAKAR ET PÉKIN PORTÉS À PLUS DE 1500 MILLIARDS CFA EN 2018 (AMADOU HOTT) GNA Ministry lauds NGOs for their role in curbing illegal mining in Ghana

Les gouvernements de la CIRGL pour la réduction des couts liés au système de suivi des minerais


  28 Mars      30        Economie (23960), Leadership Africain (801),

   

Kinshasa, 28 Mars 2017 (ACP).- Les gouvernements des pays membres de la Conférence internationale sur la région des grands lacs (CIRGL) ont opté de travailler pour la réduction des coûts liés à la mise en œuvre des systèmes de suivi et de traçabilité des minerais de la région, au cours d’une réunion tenue du 22 au 24 mars à Kinshasa.

Les participants devraient accélérer l’élaboration des lois modèles pour les six protocoles restants. Les membres qui n’ont pas encore ratifié le pacte sur la sécurité, la stabilité et le développement dans la région de Grands lacs sont encouragés à achever ce processus.
Le secrétariat de la conférence doit faire le suivi des Etats membres sur l’état et les progrès de la domestication des protocoles. Un examen à mi-parcours du processus de domestication des protocoles sur la lutte contre l’exploitation illégale des ressources naturelles sera effectuée en vue d’évaluer et d’impulser le processus dans les Etats membres.

La mise en œuvre de la feuille de route doit être prolongée jusqu’en 2019, avec les amendements proposés compte tenu du calendrier adopté par les ministères de la justice à Livingstone, en Zambie en Août 2015.

Les participants ont retenu la ville de Juba au Soudan du sud pour la prochaine réunion des secrétaires permanents et généraux en vue d’évaluer les progrès de la domestication du protocole.

Les participants à la réunion de Kinshasa, ont formulé le vœu de voir la coopération judiciaire entre les Etats membres de la CIRGL s’intensifier pour renforcer la lutte contre l’exploitation illégale des ressources naturelles et un cadre régional global de coopération juridique pour lutter contre toutes activités illicites transfrontalières. ACP/Fng/JGD

 

Dans la même catégorie