MAP L’engagement du Maroc en matière de coopération Sud-Sud est guidé par une Vision Royale clairvoyante plaçant l’élément humain au cœur des préoccupations APS UN LYCÉE À GÉNÉRATION FOOT POUR MIEUX METTRE EN EXERGUE ’’LA DIMENSION ÉDUCATIVE DU SPORT’’ ACP Une délégation de l’U.E reçue par le Président Félix-Antoine Tshisekedi APS MODERNISATION TITRES DE TRANSPORTS : LES PREMIÈRES CARTES GRISES NUMÉRISÉES REMISES À LEURS DÉTENTEURS APS PARIS : UNE SCULPTURE DE BRONZE EN HOMMAGE AU SCULPTEUR OUSMANE SOW APS FEMMES ET SCIENCE : LES DOCTORANTES SÉNÉGALAISES INVITÉES À PARTICIPER AU PROGRAMME L’ORÉAL/UNESCO AIB Burkina : naissance d’un parti pro-Kaboré AIB Burkina : une organisation de la société civile accuse le pouvoir de vouloir sa liquidation AIB Bertrand Traoré incertain, 3 autres joueurs forfaits contre la Mauritanie APS PLAIDOYER POUR UNE RÉFORME DU SECTEUR DE L’HYDRAULIQUE

Les interventions du CICR en 2018 : une assistance multiforme


  11 Janvier      10        Société (47714),

   

Niamey, 11 janv (ANP) – Le CICR dont le président est en visite de 4 jours au Niger a fourni en 2018 une assistance multiforme profit des populations affectées dans certaines régions du pays, peut-on lire dans un communiqué de presse de la croix rouge nigérienne.
En matière de droit humanitaire, Au moins 1563 personnes privées de liberté ont bénéficié des activités du CICR en détention notamment les visites régulières et le dialogue confidentiel avec les autorités pénitentiaires concernant la gestion des lieux de détention comme la nutrition, la santé carcérale, l’hygiène etc.
Dans ce registre, 14 275 appels téléphoniques ont été faits dans le cadre du rétablissement des liens familiaux au profit des personnes séparées de leurs proches dans le cadre du conflit et de la migration et plus 3737 Forces de Défense et de Sécurité ont été sensibilisées sur les règles essentielles du droit international humanitaire et sur le mandat du CICR.
Concernant le volet alimentaire et appui à la production, plus de 24 000 ménages ont bénéficié de distribution de vivres, de biens essentiels de ménages et de la mise en place des banques céréalières, la vaccination et le traitement de plus de 2 millions de têtes d’animaux et la mis en service des banques aliments bétails..
En outre, 2100 ménages de producteurs maraîchers, soit 14700 bénéficiaires en intrants agricoles de qualité ont été appuyés.
S’y ajoutent des opérations de cash et des activités génératrices de revenus travers un projet pilote en vue de diversifier l’assistance aux populations vulnérables au profit de 900 ménages.
Pour ce qui des services sociaux de base, on note l’accès à l’eau potable et aux installations sanitaires à plus de 128 268 bénéficiaires, à travers des forages mécaniques, des forages manuels équipés, des aménagements de mini adductions d’eau potable et des réparations des points d’eau avec pompes à motricité humaine et 34’926 consultations curatives dans les Centres de Santé Intégré (CSI) aux migrants malades et les chirurgies réparatrices.
Le CICR a fourni en plus des soins d’urgences vitales à 1553 patients et réalisé 701 interventions chirurgicales au Centre Hospitalier Régional de Diffa, l’hôpital national de Niamey et le centre hospitalier régional de Tillabéry.
L’institution intervient dans la région de Tillabéri et de le Nord Tahoua affectés parles conflits au Mali, la région de Diffa en proie à Boko Haram et celle d’Agadez confrontée à la migration, aux phénomènes de refoulés d’Algérie et des vagues des personnes fuyant les violences en Libye.

Dans la même catégorie