Côte d’Ivoire-AIP : Le conseil régional présente son bilan à mi-parcours aux chefs traditionnels de Dabou Côte d’Ivoire-AIP : La CEDEAO condamne la tentative de coup d’Etat au Burkina Faso (Communiqué) Côte d’Ivoire-AIP : Plaidoyer pour une subvention de la chimiothérapie des enfants atteints de cancer Togo : L’AFD offre 6,5 milliards FCFA au Togo pour la phase II Togo : Le conseil des droits de l’Homme salue les efforts « significatifs » du Togo Togo : La distribution d’allocations de bourse d’étude aux orphelins de l’ONG AOIB lancée a Lome Togo : Le médiateur de la République déclare ses biens et avoirs devant la cour constitutionnelle ANP Le président Bazoum Mohamed reçoit le bureau du CESOC ANP Niamey : Saisie de 1,433kg de métamphétamine d’une valeur de plus de 96 millions de francs CFA à l’aéroport international Diori Hamani ACAP Le Président de la République reçoit la lettre de créance du nouvel ambassadeur du Rwanda

LES « JALONS’’ D’UNE IMPRIMERIE NATIONALE DE TYPE NOUVEAU


  6 Décembre      25        Société (37848),

   

Dakar, 6 déc (APS) – Un séminaire s’est ouvert lundi à Dakar, avec l’objectif selon le ministre, secrétaire général du gouvernement, Abdou Latif Coulibaly, de jeter les bases d’une imprimerie nationale de type nouveau.

‘’Une réflexion sur cette problématique s’impose et les présents travaux poseront les jalons d’une imprimerie nationale de type nouveau permettant au gouvernement de garantir l’intangilibilité et l’accessibilité des normes juridiques ainsi que l’efficacité de l’action gouvernementale’’, a-t-il dit.

Abdou Latif Coulibaly procédait à l’ouverture, à Dakar, d’un séminaire sur la modernisation et la transformation institutionnelle de l’Imprimerie nationale.

Il a souligné que les échanges et débats de cette rencontre vont définir des stratégies de résilience pour la pérennisation de l’action de l’INS.

Cela permettra ’’d’identifier et d’explorer de nouveaux leviers quantitatifs et qualitatifs en vue de l’atteinte des résultats escomptés’’, a-t-il poursuivi.

‘’Si le nouveau droit de l’entrée en vigueur des textes renforce les missions de l’Imprimerie nationale dans le système d’applicabilité, il exige la prise en charge de certaines urgences pour créer un écosystème permettant de garantir la sécurité juridique et d’améliorer ses performances dans la réalisation de sa mission de service’’, a ajouté le secrétaire général du gouvernement.

Il a rappelé que ‘’le Sénégal a adopté un nouveau régime d’entrée en vigueur des textes et lois’’.

La loi qui régissait le système d’entrée en vigueur des textes, votée en 1950, n’a été réformée de façon mineure qu’en 1970, a-t-il rappelé.

Il a précisé que le séminaire entre ainsi dans le cadre de la politique de la gouvernance normative et de la rationalisation des textes réglementaires.

Il s’agit également au cours des travaux de ’’revoir la loi du 2 mars 2021 fixant les règles d’applicabilité des lois administratives et à caractère administratif abrogeant la loi du 6 février 1970 relative aux règles d’applicabilité des textes réglementaires ‘’.

Expliquant les lourdeurs dans la mise en œuvre des textes réglementaires, il a déclaré : ‘’Avant, il fallait publier le texte qui entrait en vigueur à Ziguinchor, à Tambacounda, cinq jours après l’entrée en vigueur à Dakar.’’

’’C’était un paradoxe alors que nous avions toutes les possibilités avec le numérique, cela a été changé’’, a-t-il indiqué.

La directrice de l’Imprimerie nationale du Sénégal, Ndéye Ndack Diakhaté, assure qu’‘’il y a une forte volonté politique d’engager la transformation institutionnelle de l’entreprise, de renforcer les moyens pour renforcer notre position stratégique’’.

L’imprimerie nationale s’est dotée ainsi d’un plan stratégique 2022/ 2026, a-t-elle signalé.

Dans la même catégorie


Article

  24 Janvier     4

Article

  24 Janvier     3

Article

  24 Janvier     5

Article

  24 Janvier     5