AIP Côte d’Ivoire-AIP/La CEI fait des propositions pour améliorer les l’organisation des élections à venir GNA ENRRI-EfD Ghana initiates discussion on plastic waste management in Ghana GNA Social President CLOGSAG MAP Journée mondiale du climat: Débat mardi sur les changements climatiques au Maroc MAP Bulletin quotidien d’informations économiques africaines MAP Revue de la presse quotidienne internationale africaine (RPQI-Afrique) APS CORONAVIRUS : LA TENDANCE À LA HAUSSE SE POURSUIT AVEC 100 NOUVELLES CONTAMINATIONS AGP Gabon/Plan d’urgence 2020: Le Directeur général de la SEEG fait le point des chantiers dans le Haut-Ogooué AGP Gabon : Ali Bongo Ondimba reçoit les Lettres de créance de six nouveaux ambassadeurs AIP Côte d’Ivoire-AIP/Un sociologue recommande la création de fonds pour la prise en charge des survivantes des VBG

Les jeunes de Bouna felicités pour leur dévotion à la paix


  21 Novembre      8        Société (25585),

   

Bouna, 21 nov 2020 (AIP)- Le président de la jeunesse communale de Bouna, Ibrahim Cissé, félicite les jeunes de la ville pour leur dévotion à la paix, valeur qu’ils ont préservée avant et après l’élection présidentielle du 31 octobre 2020, dans un entretien accordé vendredi 20 novembre 2020, à l’AIP.

Bouna est l’une des villes du pays qui n’a nullement été perturbée par le mot d’ordre de désobéissance civile lancé par l’opposition ivoirienne, a-t-on constaté.

Pour le président de la jeunesse communale, c’est le signe de la maturité des jeunes de la ville qui, aujourd’hui, ont compris l’intérêt de promouvoir la paix comme valeur nécessaire à tout épanouissement.

Pendant que d’autres villes de l’intérieur du pays étaient à feu et à sang, la jeunesse de Bouna vaquait dans la quiétude à ses occupations. Certains jeunes étaient plutôt axés sur leur travail, d’autres se délectaient les matches de football de quartier ou encore, savouraient comme d’habitude les rencontres récréatives entre groupes d’amis dans les ruelles de la ville.

Une attitude qu’a tenu à saluer Ibrahim Cissé qui a rappelé que les jeunesses Lobi, Koulango et Malinké ont bien tiré les leçons de la crise intercommunautaire de Bouna survenue en mars 2016 et qui a fragilisé le tissu social avec près d’une trentaine de morts et de milliers de déplacés.

 »J’aimerais saluer la jeunesse de Bouna qui a préservé la paix dans cette ville avant et après l’élection présidentielle. Elle a su montrer l’exemple aux yeux de la nation, c’est une jeunesse de paix et qui prône la paix », a-t-il indiqué avant d’inviter les jeunes de Côte d’Ivoire à œuvrer en faveur de cette valeur cardinale.

Lors de la célébration de la journée nationale de la Paix, le 15 novembre à Bouna, le préfet de la région du Bounkani, Joseph Kpan Droh, avait également exprimé ses vives félicitations à la jeunesse ainsi qu’à l’ensemble des populations pour la préservation de la paix et la cohésion sociale dans cette zone du pays

Dans la même catégorie