MAP Eliminatoires Mondial Costa Rica (Dames/U20): le match Bénin-Maroc interrompu en raison des intempéries ANP Présidentielle de février 2021 au Niger : Mahamane Ousmane réclame toujours la victoire. GNA Shai-Osudoku Assembly inaugurates classroom project AIP L’UDPCI planche sur son avenir et la situation sociopolitique nationale AIP Emmanuel Ahoutou prend fonction à la tête du Comité de privatisation AIP Le Trésor booste sa stratégie de mobilisation des recettes non fiscales AGP Guinée/Santé : Les regroupements et manifestations de masse autorisés à partir du lundi 27 septembre 2021 (ANSS) AGP Mamou-Coopération: Les nouvelles autorités de Mamou et celles de Kabala, ouvrent officiellement la frontière Guinéo-Sierra Leonaise AGP Guinée : La sage-femme Marie Condé revient sur les grandes lignes de la concertation de l’ONSFMG avec le CNRD GNA MTN donates GHC 100,000.00 to Otumfuo Education Fund

Les jeunes de Bouna felicités pour leur dévotion à la paix


  21 Novembre      16        Société (35855),

   

Bouna, 21 nov 2020 (AIP)- Le président de la jeunesse communale de Bouna, Ibrahim Cissé, félicite les jeunes de la ville pour leur dévotion à la paix, valeur qu’ils ont préservée avant et après l’élection présidentielle du 31 octobre 2020, dans un entretien accordé vendredi 20 novembre 2020, à l’AIP.

Bouna est l’une des villes du pays qui n’a nullement été perturbée par le mot d’ordre de désobéissance civile lancé par l’opposition ivoirienne, a-t-on constaté.

Pour le président de la jeunesse communale, c’est le signe de la maturité des jeunes de la ville qui, aujourd’hui, ont compris l’intérêt de promouvoir la paix comme valeur nécessaire à tout épanouissement.

Pendant que d’autres villes de l’intérieur du pays étaient à feu et à sang, la jeunesse de Bouna vaquait dans la quiétude à ses occupations. Certains jeunes étaient plutôt axés sur leur travail, d’autres se délectaient les matches de football de quartier ou encore, savouraient comme d’habitude les rencontres récréatives entre groupes d’amis dans les ruelles de la ville.

Une attitude qu’a tenu à saluer Ibrahim Cissé qui a rappelé que les jeunesses Lobi, Koulango et Malinké ont bien tiré les leçons de la crise intercommunautaire de Bouna survenue en mars 2016 et qui a fragilisé le tissu social avec près d’une trentaine de morts et de milliers de déplacés.

 »J’aimerais saluer la jeunesse de Bouna qui a préservé la paix dans cette ville avant et après l’élection présidentielle. Elle a su montrer l’exemple aux yeux de la nation, c’est une jeunesse de paix et qui prône la paix », a-t-il indiqué avant d’inviter les jeunes de Côte d’Ivoire à œuvrer en faveur de cette valeur cardinale.

Lors de la célébration de la journée nationale de la Paix, le 15 novembre à Bouna, le préfet de la région du Bounkani, Joseph Kpan Droh, avait également exprimé ses vives félicitations à la jeunesse ainsi qu’à l’ensemble des populations pour la préservation de la paix et la cohésion sociale dans cette zone du pays

Dans la même catégorie