GNA President ends Greater Accra tour, commits to complete major projects GNA Breast cancer is not a spiritual disease – Dr Ackon AGP Gueckédou/ Transport : le syndicat préfectoral des taxi-motos à un secrétaire général AGP Conakry/ Environnement : La Gouverneure de Conakry lance la Campagne d’Assainissement à Bambéto AGP Matoto : 150 jeunes filles du CAF reçoivent leurs attestations après 2 ans de formation GNA Dangme Rural Bank’s profit for 2020 dips GNA KNUST alumnus donates one million Ghana cedis to support development projects GNA Wa West Assembly Members reject DCE nominee for second time GNA Young people encouraged to go into herbal plant farming GNA AMA District Citizens Monitoring Committee members evaluate P4H project

Togo: Des jeunes outillés sur la communication institutionnelle


  10 Août      107        Développement humain (244),

   

Lomé, le 10 août (ATOP) – Les jeunes entrepreneurs et porteurs d’idée innovante ont été outillés sur « Les techniques de la communication institutionnelle et média d’une start-up », au cours du 34ème numéro de « Jeudi j’ose », tenu le jeudi 9 août à Lomé.

Cette rencontre, à l’actif du Fonds d’appui aux initiatives économiques des jeunes (FAIEJ) vise à renforcer les capacités des jeunes entrepreneurs ou porteurs d’idées sur les outils de communications disponibles pour la réussite de leurs affaires.

Les participants ont suivi une communication sur le thème central de la rencontre et sur la Vitrine d’exposition des produits agro-alimentaires transformés au Togo de l’Organisation des Nations Unies pour l’Agriculture et l’Alimentation (FAO) et l’importance du marché des produits locaux. Ces communications ont été présentées par le manager de SB Services, Benny-Koffi Johnson et le président du Comité de coordination de la vitrine FAO, Salami Layi.

M. Johnson dans sa communication a défini « start-up » comme étant une idée d’entreprise ou une entreprise naissante. Il a énuméré les différents types de communication « start-up » notamment les communications « off-line » et « on-ligne ». Parlant de la communication « off-line », il a cité les « relations presse » pour soigner l’image de l’entreprise ou faire la publicité des produits, les salons professionnels et le « bêta-testing » (tester un produit avant sa mise en vente). La communication « on-ligne », fait référence aux blogs, sites web, réseaux sociaux, forums et aux newsletters, a-t-il dit.

Concernant les formes de communications, l’orateur a relevé la communication proactive telle que le sérieux, l’humanisme et la communication à forte marque, entre autres, « story-telling » (l’histoire de l’entreprise), la créativité, l’adaptabilité et l’adéquation avec le temps.

Le manager de SB Services a demandé aux jeunes de choisir une communication adaptée par rapport à leur vision et potentialité. Il a exhorté la jeunesse à communiquer avec les moyens dont ils disposent, tels que les réseaux sociaux et les « relations presse » pour être au même diapason que les autres sociétés de la place.

Pour M. Salami, la vitrine d’exposition des produits locaux de la FAO est une opportunité aux jeunes entrepreneurs d’écouler leurs produits. Il a encouragé la population togolaise de consommer ces produits afin de permettre à ces jeunes entrepreneurs de minimiser les coûts de production et d’augmenter leur chiffre d’affaire.

Dans la même catégorie