FAAPA : Fédération Atlantique des Agences de Presse Africaines
APS Kaffrine: Le conseil départemental adopte 3 projets de 60 millions FCFA INFORPRESS Santa Catarina: Ribeira da Barca serve de inspiração para filme animado da realizadora francesa Marie Vieillevie APS Saint-louis: Un forum sur l’emploi pour lancer le projet « réussir au Sénégal » APS « Magal des deux Rakkas »: des dispositions prises pour réussir l’organisation (Officiel) APS Diourbel: Des denrées alimentaires de la ligue islamique mondiale à des nécessiteux MAP Mali/Présidentielle: aucune « fraude » constatée par les observateurs de l’UE au second tour INFORPRESS Frescomar anuncia novos investimentos em São Vicente e no Sal de mais de seis milhões de euros AIP Côte d’Ivoire/ Les capacités des agents vaccinateurs renforcées à Grand-Bassam AIP Côte d’Ivoire/ Le village de Lateko a célébré la deuxième édition de la fête des familles AIP Côte d’Ivoire/ Banque Atlantique Mali adopte une nouvelle identité visuelle

LES JEUNES SENSIBILISES AU CIVISME ET A LA CITOYENNETE


  12 Octobre      22        Société (42118),

   

Lomé, le 12 oct. (ATOP) – Le ministère du Développement à la Base, de l’Artisanat, de la Jeunesse et de l’Emploi des Jeunes (MDBAJEJ) a sensibilisé plus de six cent jeunes sur le civisme et la citoyenneté le mercredi 11 octobre à la maison des jeunes à Lomé.
Cette séance organisée conjointement avec le ministère en charge de la Formation civique entre dans la dynamique du gouvernement visant à engager les jeunes dans l’exercice effectif d’une citoyenneté active dans la perspective du développement durable et la consolidation de la paix dans le pays.
Il s’est agi pour les responsables du MDBAEJ de rappeler aux jeunes les vertus du civisme et de la citoyenneté et d’éveiller leur conscience sur leur rôle et responsabilité en tant qu’acteurs clés dans la promotion de la paix et la lutte contre la violence.
L’assistance a suivi deux communications sur les notions de base sur le civisme et la citoyenneté et sur la responsabilité de la jeunesse à la culture de la paix.
Cette sensibilisation a connu la présence du ministre Yark Damehame de la Sécurité et de la Protection civile, de Guy Madjé Lorenzo de la Communication, de la Culture, des Sports et de la Formation Civique et de Mme Nakpa Polo secrétaire d’Etat auprès du ministre de la Justice et des Relations avec les Institutions de la République chargée des Droits de l’Homme.
Les membres du gouvernement ont saisi cette opportunité pour sensibiliser les jeunes sur leurs droits et devoirs et la nécessité de s’approprier les valeurs civiques et citoyennes indispensables à la préservation de la paix dans le pays.
Le ministre Yark a promis que toutes les mesures sécuritaires seront prises pour garantir la sécurité de tous afin de permettre à chacun de vaquer librement à ces occupations. Il a conseillé les apprenants de s’attacher à leurs études au lieu de participer à des marches aux conséquences imprévisibles.
Le ministre Lorenzo, s’adressant aux jeunes à laissé entendre « vous êtes notre bien le plus précieux, et le gouvernement fera tout pour vous offrir les meilleurs conditions d’études afin d’assurer dignement la relève ». Il a déploré la montée de l’incivisme constaté depuis le début de l’année 1990 et indiqué que c’est pour y faire face que le pays s’est doté de la Politique nationale de la formation civique et d’éducation à la citoyenneté. Il a promis qu’incessamment des manuels sur cette thématique seront mis à la disposition des établissements scolaires pour être enseignée aux apprenants.
Pour la secrétaire d’Etat Nakpa Polo les droits de l’Homme sont innés alors que la citoyenneté s’apprend. Selon elle, les jeunes en tant que citoyens doivent respecter la loi en respectant l’autorité en premier lieu leurs parents, respecter les biens publics et privés, les opinions d’autrui et le droit des autres à circuler librement.
Pour le directeur de la Jeunesse, Joseph Anala, l’une des principales missions assignées au ministère chargé de la Jeunesse est d’œuvrer pour la pleine participation des jeunes au processus de développement du pays à travers des actions visant l’émergence chez ceux-ci, d’une citoyenneté basée sur l’enracinement et la promotion des valeurs attachées aux droits humains et aux principes de l’inclusion et la responsabilisation.
ATOP/MEK/TJ

Dans la même catégorie