GNA China ready to lead global economic rebound APS L’ANER EST EN TRAIN D’INSTALLER DES MINI-CENTRALES SOLAIRES DANS LE MONDE RURAL, SELON SON DIRECTEUR GÉNÉRAL APS MALICK DAFF SE SATISFAIT DU RÉSULTAT APS KALIDOU KASSÉ EXPOSE ‘’GIS GIS BU BEES’’, SA NOUVELLE VISION PICTURALE APS COUPE DE LA CAF : LE JARAAF PREND UN LÉGER AVANTAGE LORS DE LA MANCHE ALLER ANP Maradi : Le Président Issoufou Inaugure la route Maradi-Madarounfa-frontières Nigéria ANP Niger : Le parlement adopte le statut du personnel militaire des forces Armées AIP Côte d’Ivoire-AIP/ 29 cas de COVID-19 notifiés le 28 novembre 2020 (Ministère) AIP Côte d’Ivoire-AIP/Journée internationale des droits de l’enfant: Les parents exhortés à déclarer leurs enfants à l’état civil AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Journée internationale des droits de l’enfant: Les enfants de Bouaflé exhortent leurs parents à maintenir la cohésion sociale

Les jeunes sont parmi les plus durement touchés par les impacts du COVID-19 en Afrique (Commission de l’UA)


  1 Novembre      8        Santé (8117),

   

Addis-Abeba, 01/11/2020 (MAP) – Les jeunes sont parmi les plus durement touchés par les conséquences socio-économiques du COVID-19, et leur participation et leur voix doivent faire partie des solutions pour une Afrique plus saine et plus sûre, a affirmé dimanche le président de la Commission de l’Union africaine, Moussa Faki Mahamat.

Dans une Déclaration publiée à l’occasion de la commémoration de la Journée de la jeunesse africaine, M. Faki Mahamat a souligné que la célébration cette année de cette Journée intervient dans des circonstances extraordinaires imposées par la pandémie mondiale du COVID-19.

«Alors que le monde continue à tirer des leçons douloureuses de cette menace sans précédent pour le bien-être mondial, je tiens à saluer tous les agents de la ligne de front qui travaillent sans relâche dans nos communautés pour assurer la sécurité et la santé de nos familles. Nombre de ces agents de la ligne de front sont les jeunes, qui font preuve d’innovation et de créativité pour aider à suivre et à retrouver trace du virus tout en informant les populations avec des informations convaincantes et précises, souvent dans nos langues locales, sur la manière de rester en bonne santé et de protéger nos proches et nos communautés», a relevé le président de la Commission de l’UA.

M. Faki Mahamat a ajouté que «les jeunes ont également fait entendre leur voix contre l’impact invisible de la pandémie sur la santé mentale. Les jeunes ont également soutenu leurs communautés et leurs pays pour qu’ils continuent à travailler et à nourrir nos communautés en ces temps difficiles».

Dans l’ensemble, nous avons vu l’Afrique se resserrer les rangs et agir rapidement et agressivement, à tous les niveaux, pour contenir le virus grâce à une Stratégie Continentale coordonnée qui s’est appuyée sur la solidarité africaine et c’est de cette solidarité et de cette unité d’objectif, dont l’Afrique a plus que jamais besoin, alors que nous cherchons à reconstruire nos économies pendant et après la pandémie, a soutenu le président de la Commission de l’UA.

Alors que le Continent s’efforce de faire en sorte que cette pandémie n’annule pas les gains durement acquis en matière de développement au cours des trois dernières décennies, l’engagement à améliorer la vie, l’accès à l’éducation et les opportunités pour les jeunes reste primordial pour atteindre les aspirations de l’Agenda 2063, a-t-il noté, ajoutant que la place centrale de la jeunesse dans l’actualisation de l’Agenda 2063 renforce encore les idéaux inscrits dans la Charte africaine de la jeunesse.

Le président de la Commission qui a rappelé le lancement en 2019 de l’Initiative «1 million d’ici 2021», pour offrir des opportunités aux jeunes dans les domaines de l’éducation, de l’emploi, de l’entrepreneuriat et de l’engagement, a souligné que la Commission continue à renforcer ces efforts par des politiques, des actions de sensibilisation et des partenariats pour faire avancer notre programme en faveur de la jeunesse.

C’est pourquoi nous célébrons le mois de la Jeunesse africaine en novembre sous le thème « Voix, Actions, Engagement des Jeunes: Construire une Afrique meilleure », a-t-il ajouté.

Dans la même catégorie