MAP SM le Roi préside la cérémonie d’inauguration de l’écosystème du Groupe PSA au Maroc, une nouvelle illustration de l’excellence du « Made in Morocco » INFORPRESS INSP garante que a mortalidade infantil no período neonatal não é alarmante mas sim um desafio – INSP INFORPRESS Jorge Santos considera que o Tribunal de Justiça da CEDEAO é um instrumento privilegiado para proteger os cidadãos INFORPRESS Ministro do Turismo defende trabalho articulado entre Governo e privados para que cruzeiristas gastem mais no país ANP Mécanisme d’évacuation d’urgence des réfugiés : plus de 1300 évacués de la Libye au Niger réinstallés (HCR) AIB Les archivistes, les documentalistes et les bibliothécaires dénoncent les difficiles conditions de travail AIB Le président du Faso Roch Kaboré « ne semble pas comprendre que la réconciliation nationale est la seule voie de salut pour le Burkina Faso » (Yacouba Isaac) AIB Burkina : Le président Kaboré reçoit un rapport sur la libre circulation des personnes et des biens ACI CONGO: NÉCESSITE POUR LES ETATS D’HARMONISER LES POLITIQUES POUR FAIRE RÉGNER LA SÉCURITÉ ACI CONGO: CÉLÉBRATION DU 25EME ANNIVERSAIRE DU PARTENARIAT POUR LA CONSERVATION DU PARC NOUABALE-NDOKI

Les JOJ 2022 prévues au Sénégal vont coûter environ 85,6 milliards de Francs CFA (média)


  10 Octobre      29        Finance (3780), Sport (7908),

   

Dakar, 10 oct (APS) – Le budget de l’édition 2022 des Jeux olympiques de la jeunesse (JOJ) prévue au Sénégal « est estimé pour le moment à 150 millions de dollars », environ 85,6 milliards de francs CFA, annonce le journal français Le Monde, citant une source olympique.

Le coût de l’organisation des JOJ a été donné, selon le site Internet du même journal, par Christophe Dubi, le directeur des jeux au Comité international olympique (CIO).

« Le financement sera assuré en grande partie par une contribution du gouvernement [sénégalais], mais aussi par des partenaires privés », affirme Le Monde.

Le CIO apporte de son côté une contribution sous forme de services et de prestations et « prend en charge tous les transports et l’hébergement » des délégations, selon Christophe Dubi.

Les JOJ, une version réduite des Jeux olympiques, accueillent tous les quatre ans quelque 4.000 sportifs âgés de 15 à 18 ans.

Le Comité international olympique a désigné lundi le Sénégal pays hôte de la quatrième édition prévue en 2022.

Le ministre des Sports, Matar Bâ, a signé le même jour, à Buenos Aires, la capitale argentine, l’engagement officiel par lequel le Sénégal accepte les termes de l’organisation de cette rencontre olympique.

Les villes de Dakar, Diamniadio et Saly (ouest) sont choisies pour accueillir les compétitions des JOJ 2022.

La commission exécutive du CIO avait recommandé en février dernier la candidature du Sénégal, préférée à celles du Botswana, du Nigeria et de la Tunisie.

Le Sénégal sera dès lors le premier pays africain à organiser un évènement de cette envergure, après l’organisation de la Coupe du monde de football par l’Afrique du Sud en 2010.

Les JOJ, dont la troisième édition se déroule actuellement en Argentine (6-18 octobre), ne se sont jamais tenus dans un pays africain, malgré les tentatives du Maroc et de l’Afrique du Sud de les accueillir.

ESF/BK

Dans la même catégorie