GNA LiPF engages 50,000 sub holder farmers in two years GNA Covid-19 vaccine doesn’t cause infertility GNA Osei-Owusu refutes Minority’s claim of rejecting three nominees AGP N’Zérékoré/société : Le corps d’un homme lynché découvert au quartier Horoya AGP Kankan/société: Décès de l’Evêque du diocèse de Kankan des suites de covid-19 AGP Dubréka/Société: Calvaire des usagers de la route Dubréka-Falessadé AGP Guinée/Société: Pas de mobilisation à l’occasion de la journée internationale de la femme AGP Guinée/transport: Vers la numérisation de la délivrance des documents de transport APS RIPOSTE CONTRE LE COVID-19 : DES DÉBUTS DIFFICILES, AVEC ‘’UN MANQUE CRIANT DE MOYENS’’ APS FIÈVRE JAUNE : LE DISTRICT SANITAIRE DE TAMBACOUNDA A VACCINÉ 94 % DE SA CIBLE

Les Kényans dans l’incapacité de rembourser leurs prêts bancaires (CBK)


  5 Février      15        Economie (11228),

   

Nairobi, 05/02/2021 (MAP), Les remboursements des prêts ont été très faibles au cours des derniers mois de 2020 au Kenya, a révélé la Banque centrale du Kenya (CBK), précisant que les Bureaux de référence de crédit (CRB) ont répertorié un nombre important de défauts de paiement.

Selon la banque centrale, ces défauts de paiement ont totalisé 14 millions de dollars, ce qui démontre les difficultés qu’éprouvent les Kényans à rembourser leurs prêts bancaires.

Le nombre de prêts en souffrance s’est établi à 14.035.718 dollars en janvier 2021, contre 9.673.258 dollars en août 2020, soit une hausse de 45%, a fait savoir la CBK.

«Le risque de crédit reste élevé et cela est attendu compte tenu de la situation économique» dans le pays et de la crise sanitaire, a relevé le gouverneur de la CBK, Patrick Njoroge.

«Nous avons fait quelques analyses et en supposant que l’économie reste stable et que les avantages de la réouverture de l’économie ne se concrétisent pas, les crédits non performants passeront à 16 ou 17% des prêts bruts, contre 14% actuellement», a-t-il laissé entendre.

Dans la même catégorie