GNA Empower Assembly Members for active citizen participation Inforpress Proparco apresenta fundo de financiamento do sector privado aos empresários cabo-verdianos Inforpress Presidente do COC nomeada membro individual do Comité Olímpico Internacional APS ME SIDIKI KABA ANNONCE LA CRÉATION D’UNE ÉCOLE DE LA MARINE NATIONALE APS VIOLENCES FAITES AUX FEMMES : LE RÉSEAU SIGGIL JIGEEN INTERPELLE L’ETAT ANP Niger: Les députés modifient la charte des partis politiques ACI REMEDE CONTRE LES ENVENIMATIONS, UN PLAIDOYER DU LABORATOIRE DE L’HERPETOLOGIE APS BERNE A « UN INTÉRÊT MARQUÉ À RENFORCER » SES ÉCHANGES AVEC L’AFRIQUE (SECRÉTAIRE D’ETAT) ACI LES OPERATEURS ECONOMIQUES SENSIBILISES SUR L’IMPORTANCE DE LA NOTION DE QUALITE APS LA CENTRALE ÉOLIENNE DE TAÏBA NDIAYE VA CONTRIBUER À L’ÉMERGENCE ÉCONOMIQUE (DIPLOMATE)

Les lauréats de la 26ème édition de la compétition nationale de récitation du noble Coran récompensés à Djougou


  23 Avril      22        Religion (1698), Société (49090),

   

Porto-Novo, 22 Avril. 2019 (ABP) -Démarrée depuis mardi dernier, la 26ème édition de la compétition nationale de récitation du Coran  a connu son épilogue ce samedi, à la mosquée centrale de la ville de Djougou, à travers la distinction de plusieurs lauréats en présence des autorités religieuses et politico-administratives venues pour la circonstance.
Estimés à une centaine, ces récipiendaires ont reçu chacun une enveloppe financière, un tapis de prière, un Coran, des pagnes et bien d’autres lots. En plus de ces cadeaux, les deux premiers hommes à savoir Alpha A. Samadou Ousmane de Djougou et Zoubérou Ahamed de Malanville ont eu chacun, une moto-dame neuve.
Quant à la femme distinguée première, Souwéïbatou Abdoul Wahab de Cotonou, outre les cadeaux que chaque lauréat a reçus, elle a encore gagné une Télévision et une coupe. Aussi faut-il préciser que le premier dans le rang des hommes a également obtenu une coupe.
L’objectif de cette compétition, dira Moustapha Malick, Professeur en théologie, c’est d’amener les jeunes musulmans à mémoriser le Saint-Coran et pouvoir également  mettre en application ces versets. Car, soutient-il, « le Coran c’est un code qui guide le musulman dans les prières ».
La simple lecture du Coran a une grande bénédiction a renchéri Moutarou Aboudoul-Wassiou, porte-parole du président du centre suprême de récitation du Coran de Djougou. « Le mémoriser nous fait alors gagner un niveau élevé dans le Paradis », a-t-il laissé entendre.
A cette occasion, le théologien Moustapha a prié pour que la prochaine édition connaisse un plus grand nombre de lauréats.
ABP/BYS/CG

Dans la même catégorie