AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Présidentielle 2020: Des agents électoraux formés à M’Bahiakro AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Les médias peuvent jouer un rôle crucial pour « vaincre » le cancer du sein (Pdte Echo Médias) AGP Gabon/Agriculture: Le plan d’action biennal de la FAO pour l’Afrique présenté à la presse APS MÉDINA BAYE : DES TESTS DE DIAGNOSTIC RAPIDE POUR LA PRÉVENTION DU COVID-19 ANP Agadez : La DGD fait découvrir le nouveau Code national des douanes ANP Diffa by night : Restez chez vous, on sécurise ! ANP Dosso abrite un atelier de sensibilisation des médias sur la participation politique des femmes ANP Niger : 3,8 millions de personnes auront besoin d’assistance humanitaire en 2021 (ONU) AIP Côte d’Ivoire-AIP/Présidentielle 2020: Le RHDP exhorte les populations à tourner le dos aux fausses rumeurs à Grand-Lahou AIP Côte d’Ivoire-AIP/Présidentielle 2020 : Une cinquantaine d’observateurs bénévoles formés par le CNDH à Agboville

Les médias  congolais appelés à combattre les fausses nouvelles


  22 Septembre      11        Médias (1464),

   

Kinshasa, 22 Septembre 2020 (ACP).- La coordonnatrice de l’Association des journalistes congolais pour la paix (AJCP), Christiane Ekambo, a appelé les journalistes congolais à combattre les fausses nouvelles qui sont parfois sources des conflits, dans une communication en marge de la célébration mardi, de la journée internationale de la paix.

Selon Christiane Ekambo, le combat pour un journalisme au service de la paix doit être une urgence pour les médias d’aujourd’hui. «En ce jour de la célébration de la paix, l’AJCP  ne s’est pas écartée de sa mission de prôner la culture de paix. La paix ne signifie pas seulement absence de guerres.  Nous célébrons aujourd’hui,  sous la hantise de la COVID-19 qui s’est imposée à nous et a perturbé la paix à travers le monde », a-t-elle souligné ajoutant: « mais, le manque de paix est souvent causé par nos comportements, tels que les différents conflits que nous entretenons ». 

Elle a par ailleurs, regretté que les médias soient devenus le cerveau moteur de la perturbation de la paix, à la quête du sensationnel et du pouvoir. «En RDC, pour des intérêts égocentriques, l’unité de la corporation journalistique est en péril. C’est pourquoi  l’AJCP lance un appel à tous les journalistes de promouvoir un journalisme au service de la paix. A l’ère des réseaux sociaux», a-t-elle dit.

Célébrée le 21 septembre de chaque année, cette journée est une occasion pour les nations et organisations du monde à réfléchir sur l’état des lieux de la paix.

Dans la même catégorie