MAP L’intégration économique régionale au cœur de l’Africa CEO Forum 2019 à Kigali AGP La 14ème session ordinaire de la conférence des chefs d’état de la CEMAC : Le Gabon représenté par Julien Nkoghé Békalé LINA About 4,500 Cases On Dockets Of Magisterial Courts Under Clearing – Korkpor LINA Gov’t Employees Warned Against Undermining Policies, Programs LINA NPA Boss Refutes Reports Of Redundancy MAP Ouverture à Marrakech des sessions ministérielles de la COM2019 MAP MCR, instrument clé pour atteindre les objectifs de développement en Afrique (commission de l’UA) MAP A 34 ans, la boxeuse kényane Fatuma Zarika n’envisage pas encore de jeter les gants GNA Two Hundred thousand cashew seedlings for farmers in Kwahu Afram Plains North GNA Takoradi office of GRA educates businesses

Les médias ivoiriens exhortés à présenter les femmes comme des actrices de développement


Abidjan, 17 juin 2016 (AIP) – La ministre ivoirienne de la Promotion de la femme, de la Famille et de la Protection de l’enfant, Yao Euphrasie, a invité vendredi les médias à présenter les femmes comme des actrices de développement économique et social, ainsi que des promotrices de la paix, afin de valoriser leur image souvent  »dégradée » et  »sous-représentée » dans les différents contenus média.

«Je souhaite que cette rencontre trace le nouveau creuset où s’élabore les visions futures des médias ivoiriens dépouillés de tous mimétisme et prenant en compte le genre en tant qu’outil d’analyse et de diagnostique et d’orientation du développement pour une Côte d’Ivoire émergente », a déclaré M. Yao, à l’occasion de la journée de sensibilisation pour l’amélioration de l’image de la femme dans les médias, initiée par l’UNESCO en partenariat avec ONU-Femmes et le Réseau des femmes journalistes et professionnelles de la communication de Côte d »Ivoire (REFJPCI), à l’amphithéâtre de la Conférence épiscopal régionales de l’Afrique de l’ouest (CERAO) à Cocody.

Pour Yao Euphrasie, afin de résoudre cette question, les médias doivent constituer un canal de promotion et de l’égalité entre les sexes et surtout de l’équité. Ils doivent favoriser la diffusion d’émission valorisant l’image des femmes, et positionner les femmes dans le processus de prise de décisions.

Le chef du bureau de l’UNESCO en Côte d’Ivoire, Ydo Yao, a pour sa part déploré le fait que les femmes soient trop souvent présentées sous un angle stéréotypé, avec une mise en avant exclusive de leurs atouts physiques. « Alors que les médias doivent promouvoir l’inestimable contribution de la femme citadine que rurale dans le développement économique et culturel de leur communauté, leur pays et du monde », a-t-insisté.

Cette journée qui a enregistré la participation de quelques membres du gouvernement ivoirien, d’institutions et d’organisations internationales, a été aussi marquée par la présentation de deux communications et celle de la charte pour une meilleure représentation des femmes dans les contenus et institutions médiatiques de Côte d’Ivoire.

tad/akn/tm

Dans la même catégorie