LINA Submitting ‘Credible’ Budget, MFDP Admits Wage Parity, Not Civil Servant Pay Cut LINA Ensuing Prosecution Of Past ‘Corrupt’ Officials A Warning To Current LINA Pres. Weah Eulogizes Sen. Dagoseh, Signs Book Of Condolence AGP Gabon/Fixation du prix du transport : «C’est du seul ressort des pouvoirs publics !» AGP Gabon/Baccalauréat 2019 : Un démarrage comme sur des roulettes APS PRÉVALENCE CONTRACEPTIVE : UN TAUX DE 24 % AU SÉNÉGAL (UNFPA) APS LE PROCUREUR DE LA RÉPUBLIQUE INVITÉ À EXPLOITER LES 19 DOSSIERS REÇUS DE L’OFNAC APS ABDOULAYE BIBI BALDÉ MILITE POUR UNE BANQUE POSTALE APS JOJ DAKAR 2022 : IBRAHIMA WADE NOMMÉ COORDONNATEUR DU COMITÉ D’ORGANISATION APS CHEIKH AHMETH TIDIANE BÂ , NOUVEAU DIRECTEUR GÉNÉRAL DE LA CAISSE DES DÉPÔTS ET CONSIGNATIONS

Les médias ivoiriens exhortés à présenter les femmes comme des actrices de développement


Abidjan, 17 juin 2016 (AIP) – La ministre ivoirienne de la Promotion de la femme, de la Famille et de la Protection de l’enfant, Yao Euphrasie, a invité vendredi les médias à présenter les femmes comme des actrices de développement économique et social, ainsi que des promotrices de la paix, afin de valoriser leur image souvent  »dégradée » et  »sous-représentée » dans les différents contenus média.

«Je souhaite que cette rencontre trace le nouveau creuset où s’élabore les visions futures des médias ivoiriens dépouillés de tous mimétisme et prenant en compte le genre en tant qu’outil d’analyse et de diagnostique et d’orientation du développement pour une Côte d’Ivoire émergente », a déclaré M. Yao, à l’occasion de la journée de sensibilisation pour l’amélioration de l’image de la femme dans les médias, initiée par l’UNESCO en partenariat avec ONU-Femmes et le Réseau des femmes journalistes et professionnelles de la communication de Côte d »Ivoire (REFJPCI), à l’amphithéâtre de la Conférence épiscopal régionales de l’Afrique de l’ouest (CERAO) à Cocody.

Pour Yao Euphrasie, afin de résoudre cette question, les médias doivent constituer un canal de promotion et de l’égalité entre les sexes et surtout de l’équité. Ils doivent favoriser la diffusion d’émission valorisant l’image des femmes, et positionner les femmes dans le processus de prise de décisions.

Le chef du bureau de l’UNESCO en Côte d’Ivoire, Ydo Yao, a pour sa part déploré le fait que les femmes soient trop souvent présentées sous un angle stéréotypé, avec une mise en avant exclusive de leurs atouts physiques. « Alors que les médias doivent promouvoir l’inestimable contribution de la femme citadine que rurale dans le développement économique et culturel de leur communauté, leur pays et du monde », a-t-insisté.

Cette journée qui a enregistré la participation de quelques membres du gouvernement ivoirien, d’institutions et d’organisations internationales, a été aussi marquée par la présentation de deux communications et celle de la charte pour une meilleure représentation des femmes dans les contenus et institutions médiatiques de Côte d’Ivoire.

tad/akn/tm

Dans la même catégorie