MAP Le Maroc siège dans trois instances de l’Union parlementaire des États membres de l’OCI MAP La Côte d’Ivoire perd 7% de son PIB chaque année du fait des accidents de la circulation (ministre) APS SENEGAL-LITTERATURE-GENRE / “Mauvaise Pente’’, un roman fruit du vécu de son auteure, Aminata Seck MAP Le Burkina renforce les mesures de sécurité face aux risques d’attaques terroristes MAP Le CCG salue l’Initiative Africaine Atlantique de SM le Roi ANP Niger: Malgré l’augmentation du prix du gasoil, celui de l’électricité reste inchangé MAP Kenya: 5 terroristes tués par la police près de la frontière somalienne MAP Grande Corne de l’Afrique: plus de 58 millions de personnes confrontées à l’insécurité alimentaire APS SENEGAL-CUBA-DIPLOMATIE / Lancement à Dakar des célébrations du 50e anniversaire des relations sénégalo-cubaines APS SENEGAL-JEUNESSE-INFRASTRUCTURES / Diourbel : la maison de la jeunesse sera réceptionnée “dans deux mois” (ministre)

Les médias sollicités dans l’organisation des concours littéraires


  9 Décembre      27        Culture (1443),

 

Brazzaville, 09 décembre (ACI) – L’écrivain chef de projet « Grand prix des auteurs francophones », M. Appoliange Josué Mavoungou, a sollicité, le 8 décembre à Brazzaville, l’appui des médias congolais dans l’organisation des concours littéraires des jeunes congolais et des auteurs plus âgés des pays francophones.

Cette sollicitation a été faite au cours de l’audience que le ministre de la communication et des médias, M. Thierry Moungalla, a accordée à M. Mavoungou

A cette occasion, M. Mavoungou a présenté son projet consistant à organiser ces concours en deux catégories dont le lancement est prévu le 1er janvier prochain. La cérémonie de remise de prix pour le concours des juniors a été fixée au 27 avril 2024 et celle des séniors, pour le 27 août 2024.

.

Il a précisé que le concours pour les juniors ne concernera que les élèves congolais dont l’âge varie entre 13 et 23 ans, tandis que le concours des séniors ne connaît aucune limite d’âge et de nationalité.

Pour les plus jeunes, il s’agira d’écrire des nouvelles de 9 à 10 pages maximum. Par contre, les séniors vont écrire des romans de 120 pages au minimum. Chaque candidat va travailler selon le thème de son choix, a-t-on appris.

M. Makosso a sollicité le soutien du ministre en charge de la communication afin de mieux faire connaître cette activité.

Dans la même catégorie