NAN Minimum wage: Nigerians react to disparity between federal, state workers NAN 29 governorship candidates sign peace accord in Kano AIB Burkina/Putsch 2015 : «Je n’ai jamais été l’envoyé du général Diendéré» (Sergent-chef Roger Koussoubé) AIB Burkina : une association demande la suppression des cotisations APE GNA Nana Bosoma central market turns « Sodom and Gomorrah » GNA Management of Ankobra Beach resort clears Ankobra river bank GNA Vice President Bawumia attends World Economic Forum GNA GSAand Nestlé Ghana Ltd sign strategic partnership agreement AGP Mamou: suspension et report de la mise en place du conseil communal de Ouré-Kaba suite à un malentendu entre élus du RPG AGP Ville de Conakry: la journée de participation citoyenne  » Conakry Ville Propre » aura lieu le samedi 26 janvier 2019

Les meilleures étudiantes de droit primées à Bouaké


   

Abidjan, 17 juin 2017 (AIP) – Les trois premières meilleures étudiantes de l’UFR des sciences juridiques de l’université Alassane Ouattara ont été primées, vendredi, à Bouaké, par le Programme pour le renforcement et la modernisation du système judiciaire en Côte d’Ivoire (Projustice).

Lors d’une journée carrières initiée pour la deuxième fois par cette UFR en collaboration avec Projustice, Mesdemoiselles Traoré N’Na Fatoumata, Kouamé Ahou Marthe et Soro Kafffo Marie-Josée Christelle, toutes en Master 2, respectivement première, deuxième et troisième meilleures étudiantes, ont reçu leurs lots des mains de la directrice de l’école de la magistrature, du vice-président de l’université Michèle Kodo et de la première présidente du tribunal de première instance.

Le chef du projet Projustice, Daniel Dobrovoljec, a indiqué que la récompense des meilleures étudiantes vise à susciter davantage l’attrait des jeunes filles pour les professions judiciaires afin d’accroitre la présence des femmes dans les professions judiciaires et en particulier dans la magistrature ivoirienne qui compte à ce jour environ 27% de femmes.

«Beaucoup reste à faire pour qu’on arrive à une parité du genre», a-t-il souligné. Puis justifiant sa présence à l’université, M. Dobrovoljec a indiqué que la promotion des différentes carrières juridiques et judiciaires pourrait contribuer à la réalisation de cet objectif.

Le vice-président, le professeur Michel Kodo, a remercié le projet Projustice pour son appui à l’université Alassane Ouattara dans la promotion de l’excellence et l’opportunité qui est offerte aux étudiants de prendre contact avec les acteurs des professions judiciaires à travers cette journée carrières.

nbf/fmo

Dans la même catégorie