NAN NDLEA arrests 178 drug offenders, secures 29 convictions in Sokoto APS Un partenariat public-privé préconisé au bénéfice de la santé en Afrique APS Ségolène Royal :  »L’Afrique doit valoriser son potentiel technologique » AIP Côte d’Ivoire: La mairie d’Adiaké menace de retirer 85 lots à des acquéreurs AIP Côte d’Ivoire/ Environ 2500 du Béré attendus au congrès constitutif du RHDP AIP Côte d’Ivoire/ Vers la mise en place de points focaux pour le développement de la région du Gbêkê AIP Côte d’Ivoire: L’illettrisme à la base de la vente de produits périmés dans le Worodougou et le Béré (DR Commerce Séguéla) AIP Côte d’Ivoire: L’amélioration des conditions de vie de la femme au centre d’une consultation à Oumé NAN Nigeria to access $100m Indian loan to develop nationwide broadband connectivity APS Des activistes prônent des  »réformes institutionnelles indispensables pour renforcer les normes démocratiques »

Les membres des comités de gestion ont échangé sur les bonnes pratiques à Sokodé


  28 Novembre      47        Développement durable (3777),

   

Lomé, le 28 nov. (ATOP)  Le Programme National de Développement de la Plateforme Multifonctionnelle (PN-PTFM), en partenariat avec le Programme d’Urgence de Développement Communautaire (PUDC) a organisé, le vendredi 24 novembre à Sokodé, une réunion d’échange et de partage des bonnes pratiques de gestion des PTFM à l’intention des membres des comités de gestion de ces structures socio-économiques de la région centrale.

Cette rencontre vise à outiller les entreprises  PTFM qui peinent à tirer leur épingle du jeu à travers l’acquisition des expériences des Plateformes Multifonctionnelles performantes.

Il s’agit de faire renaître une réelle motivation des comités de gestion et des exploitants des PTFM en difficulté  d’une  part et d’autre part aboutir à une émergence des PTFM performantes.

Les participants ont également touché du doigt, les plateformes multifonctionnelles très performantes de Haloukpaboudou dans le canton d’Aouda dans la préfecture de Sotouboua et celle de Solaou dans le canton de Lama-Tessi dans la préfecture de Tchaoudjo.

Les échanges d’expérience ont porté notamment sur les expériences relatives à l’organisation, et au fonctionnement des mesures de sécurité, à l’entretien des équipements, au  développement des Activités Génératrice de Revenu (AGR) au tour des PTFM, aux difficultés et approches de solution.

L’expert chargé de la formation et du suivi évaluation  au  PN-PTFM, Gbingbara Mondjouni a indiqué que la  région centrale compte 46 PTFM financées par l’Etat, la BOAD et le PNUD. Selon lui, durabilité et la performance de  ces plateformes reposent sur la maîtrise par les exploitants, des mécanismes de gestion sur les plans organisationnel, technique,  financier et économique à travers des rencontres  régulières d’échange d’expériences et de bonnes pratiques.  Il a fait savoir que chaque région dispose d’un comité de suivi de 9 membres.

Le chef section de l’orientation spatiale et des études d’aménagement du territoire de la région centrale, Akonséna Bawa a indiqué que les plateformes multifonctionnelles sont des entreprises économiques initiées par le gouvernement sous la houlette du chef l’Etat pour assurer l’autonomisation de la femme en milieu rural défavorisé.

Il a invité les gestionnaires de ces structures entrepreneuriales à faire en sorte qu’elles soient couronnées de succès.

Dans la même catégorie