MAP Accident d’autocar dans le nord du Ghana: Au moins 60 morts INFORPRESS Corredor “Praia-Dakar-Abijan” é um dos maiores projectos de infra-estruturação da CEDEAO – Governo INFORPRESS Santo Antão: Olavo Correia no Porto Novo para inaugurações e lançamento do programa de estágios profissionais INFORPRESS São Vicente: Vale a pena lembrar a história da hidrobase de Calheta – Reitor da Uni-Piaget ANP Journée mondiale de l’eau : Rendre cette ressource accessible à tous d’ici 2030 AIP La ville de Casablanca est un hub de la Smart City en Afrique (Dg Casa Events) AIP Une convention signée pour l’achat de 200.000 t de noix de cajou origine Côte d’Ivoire AIP Un groupe vietnamien veut implanter une usine de transformation de l’anacarde en Côte d’Ivoire AIP Côte d’Ivoire: Félix Anoblé exhorte les acteurs des PME à plus de professionnalisme MAP Le Maroc, l’OCDE et le Conseil mondial de l’eau s’associent en faveur de la sécurité de l’eau en Afrique

Les membres des comités de gestion ont échangé sur les bonnes pratiques à Sokodé


  28 Novembre      48        Développement durable (3795),

   

Lomé, le 28 nov. (ATOP)  Le Programme National de Développement de la Plateforme Multifonctionnelle (PN-PTFM), en partenariat avec le Programme d’Urgence de Développement Communautaire (PUDC) a organisé, le vendredi 24 novembre à Sokodé, une réunion d’échange et de partage des bonnes pratiques de gestion des PTFM à l’intention des membres des comités de gestion de ces structures socio-économiques de la région centrale.

Cette rencontre vise à outiller les entreprises  PTFM qui peinent à tirer leur épingle du jeu à travers l’acquisition des expériences des Plateformes Multifonctionnelles performantes.

Il s’agit de faire renaître une réelle motivation des comités de gestion et des exploitants des PTFM en difficulté  d’une  part et d’autre part aboutir à une émergence des PTFM performantes.

Les participants ont également touché du doigt, les plateformes multifonctionnelles très performantes de Haloukpaboudou dans le canton d’Aouda dans la préfecture de Sotouboua et celle de Solaou dans le canton de Lama-Tessi dans la préfecture de Tchaoudjo.

Les échanges d’expérience ont porté notamment sur les expériences relatives à l’organisation, et au fonctionnement des mesures de sécurité, à l’entretien des équipements, au  développement des Activités Génératrice de Revenu (AGR) au tour des PTFM, aux difficultés et approches de solution.

L’expert chargé de la formation et du suivi évaluation  au  PN-PTFM, Gbingbara Mondjouni a indiqué que la  région centrale compte 46 PTFM financées par l’Etat, la BOAD et le PNUD. Selon lui, durabilité et la performance de  ces plateformes reposent sur la maîtrise par les exploitants, des mécanismes de gestion sur les plans organisationnel, technique,  financier et économique à travers des rencontres  régulières d’échange d’expériences et de bonnes pratiques.  Il a fait savoir que chaque région dispose d’un comité de suivi de 9 membres.

Le chef section de l’orientation spatiale et des études d’aménagement du territoire de la région centrale, Akonséna Bawa a indiqué que les plateformes multifonctionnelles sont des entreprises économiques initiées par le gouvernement sous la houlette du chef l’Etat pour assurer l’autonomisation de la femme en milieu rural défavorisé.

Il a invité les gestionnaires de ces structures entrepreneuriales à faire en sorte qu’elles soient couronnées de succès.

Dans la même catégorie