AGP Société : le ministre de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche scientifique en visite de travail à l’université de Kindia AGP Yomou/Administration: Le nouveau directeur préfectoral de la jeunesse installé dans ses fonctions. AGP Tougué/Administration : Prise de fonction du nouveau préfet. AGP Allègement des mesures de barrières Sanitaires dans les secteurs du transport, du Tourisme, des sports et de la culture (Communique) GNA Covid-19 : NSA meets with heads of Contact sports after President lifts restrictions GNA GRNMA temporarily suspends strike action pending further negotiations GNA Govt extends free water policy to end of 2020 GNA Political Parties outline their plans for Fisheries sector MAP Côte d’Ivoire/présidentielle : la candidature du président Ouattara n’est pas « négociable », affirme son parti APS ALIOUNE TINE DEMANDE ‘’LA LIBÉRATION IMMÉDIATE’’ DES RESPONSABLES POLITIQUES ARRÊTÉS DEPUIS LE PUTSCH

Les membres du comité de suivi et de gestion de la forêt classée de Séguéla formés à l’entrepreneuriat


  29 Août      4        Société (22978),

   

ABIDJAN, 29 août 2020 (AIP) – Les 24 membres du comité de suivi et de gestion de la forêt classée de Séguéla ont été formés, du 26 au 28 août 2020, à Ouahama, village situé à 16 km de Séguéla, aux techniques de mobilisation de cofinancement privé, notamment à l’échelle locale, et au montage de projets d’activités génératrices de revenus par l’association Initiatives pour le développement communautaire et la conservation de la forêt (IDEF).

« Par ces formations, nous voulons contribuer à l’autonomisation de ces personnes pour qu’elles aient une plus grande et durable implication dans la gestion de la forêt classée de Séguéla », a déclaré Traoré Bakary, le directeur exécutif d’IDEF, le partenaire de mise en œuvre du projet conjoint PNUD/OIM dénommé “Participation des jeunes à la gestion durable des ressources forestières pour le renforcement de la cohésion sociale dans la région ouest de la Côte d’Ivoire”.

En novembre 2019, les membres du comité de suivi et de gestion participative de cette aire protégée ainsi que le groupement de pépiniéristes de plants forestiers avaient été formés sur la biodiversité, le développement durable, les techniques de création de pépinières et celles d’agroforesterie, rappelle-t-on.

« A partir de maintenant, on sait que si on se met ensemble, on peut faire beaucoup de choses. Ce n’est pas toujours qu’on doit attendre que ça vienne d’ailleurs. Nous-mêmes, on peut se soutenir pour financer nos activités qu’on veut faire », s’est exprimé Konaté Issa, l’un des participants à la formation.

D’une superficie exacte de 119 204 hectares, la forêt classée de Séguéla est à cheval entre les départements de Vavoua où elle est appelée forêt du ‘’Scio’’ et Séguéla. Elle fait partie des 237 forêts classées recensées sur l’ensemble du territoire national qui sont en train d’être reprises en main par les autorités ivoiriennes avec le déguerpissement, il y a quelque temps, des populations infiltrées qui, dans la majorité des cas, s’installent à proximité dans des villages dont Ouhama est un épicentre.

Après l’étape de Séguéla, l’équipe d’IDEF se rendra, du 29 au 31 août, à Mignoré, à Vavoua, pour procéder à une formation similaire.

(AIP)

Dans la même catégorie