ANP Niamey : Lancement des initiatives de la BIT sur les sciences et la finance islamique ANP Bientôt un complexe commercial de l’université islamique à Niamey MAP Nigeria: six soldats tués dans une attaque de Boko Haram APS LE PM LANCE LES TRAVAUX DE CONSTRUCTION D’INFRASTRUCTURES ROUTIÈRES DANS LE SALOUM AIP Côte d’Ivoire: Des résultats probants enregistrés à la caisse nationale de prévoyance sociale (CNPS) AIP Côte d’Ivoire: Un homme se suicide pour protester contre la conversion de sa femme au christianisme AIP Côte d’Ivoire: Les musulmans de Tiassalé invités à taire leurs querelles MAP La 2ème édition des rencontres africaines d’intelligence économique à Dakhla en juin prochain MAP Burundi: une famille de six personnes décimée par des pluies diluviennes MAP Dialogue 5+5 à Malte : M. Bourita appelle à la création d’un « G10 Méditerranée »

Les militantes de la société civile louent l’organisation à nouakchott du 31 e sommet de l’ua


  28 Juin      22        Leadership Africain (791), Politique (21245),

   

Nouakchott, 28 juin 2018 – (AMI) -Un certain nombre de militantes de la société civile mauritanienne ont exprimé leur satisfaction quant à l’organisation à Nouakchott du 31ème sommet de l’UA, qui a débuté par une réunion des délégués, lundi dernier, au Centre international de conférences de Nouakchott  »Mourabitoune.

Khadijetou Sidina, présidente de l’Association Star pour le Développement, le Bien-être des nécessiteux et la Promotion d’une Culture du Dialogue et de la Paix civile, a confirmé que le choix de la Mauritanie pour accueillir ce sommet était à cause de la stabilité et de la sécurité dont jouit le pays dans une conjoncture mondiale marquée une instabilité due à la propagation des phénomènes de l’extrémisme, du terrorisme, du trafic de drogue et de l’immigration clandestine.

Elle a ajouté que le sommet est une bonne opportunité pour surmonter les défis auxquels le continent est confronté dans ce domaine, profitant de la vision mauritanienne, qui a adopté une approche de sécurité centrée sur les réseaux menaçant la sécurité et la stabilité de la région.

Elle a également noté que la tenue de ce sommet dans la capitale aura d’abord un impact positif sur le pays à travers les réalisations d’importantes infrastructures qui seront ajoutées à celles déjà existantes, et aura aussi un impact économique sur le mouvement des échanges au niveau des marchés.

Les Mauritaniens gagneront une importante expertise en matière d’organisation de manifestations d’une telle envergure, en particulier les femmes de la société civile.

Quant à la militante des droits de l’Homme, Mme Oumou Kane, elle a déclaré que l’organisation du sommet en Mauritanie jouera un rôle clé dans le soutien et la promotion de l’intégration économique, politique et sociale des pays du continent, qu’ils soient francophones, arabophones ou anglophones, soulignant le rôle central de la Mauritanie sur le continent. Ce qui servirait de base à toute action commune qui serait au service des intérêts des peuples du continent.

Pour la militante Hindou,  »Les peuples d’Afrique attachent beaucoup d’espoir à ce sommet, qui devrait inclure parmi ses thèmes celui de l’intégration et de coopération entre les dirigeants d’une part, et les peuples des différents horizons d’autre part, en vue de bâtir une Afrique où règnent la justice, la sécurité et la stabilité ».

Au milieu des préparatifs du sommet de l’Union Africaine, un rêve qui était l’un des plus irréalistes a vu le jour dans plusieurs domaines, notamment la construction du centre international de conférences – Mourabitoune – pour contenir notre histoire et notre culture, et servir d’adresse pour nos décisions politiques cruciales et nos positions téméraires.

Elle a mis en exergue le rôle pionnier de la diplomatie mauritanienne au cours de la décennie dernière grâce à Allah, puis grâce à l’action continue du Président de la République, Monsieur Mohamed Ould Abdel Aziz, souhaitant la conjugaison des efforts médiatiques, logistiques et économique pour que les décisions du 31e sommet se reflètent sur tous les plans afin d’en faire profiter le citoyen mauritanien en particulier, et africain en général, notamment dans le domaine de la lutte contre la corruption qui exige la participation de tous les acteurs.

Dans la même catégorie