Inforpress Covid-19: Governo vai anunciar “muito brevemente” a data da reabertura das fronteiras – ministro do Turismo AGP Gabon : Début ce vendredi de l’élection des juges consulaires AGP Match amical Gabon-Bénin: Innovations et surprises de Patrice Neveu ANP Syndicalisme : L’USTN célèbre les 60 ans de sa création GNA First phase of government’s Sino-hydro road project covers 441 inner-city roads-Veep GNA « Work together with communities to tackle child protection issues » – NCCE GNA Bloomberg Philanthropies begin six-year road safety support in Ghana AIP Visite d’État: Ouattara salue la mobilisation exceptionnelle de Zuénoula AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Sortie de la première promotion du centre de service civique de Guingréni AIP Visite d’Etat dans la Marahoué : Les populations de Zuénoula plaident pour des reformes administratives dans le département

Les militants RHDP de Daloa appellent Alassane Ouattara à se présenter à la présidentielle 2020


  25 Juillet      11        Société (23079),

   

ABIDJAN, 25 juil 2020 (AIP)- Les militants du Rassemblement des houphouetistes pour la démocratie et la paix (RHDP) de Daloa ont réclamé, samedi 25 juillet 2020, au terme d’une procession dans la ville la candidature d’Alassane Ouattara à l’élection présidentielle d’octobre 2020.

Plusieurs leaders des jeunes et des femmes lors de cette marche scandaient le nom d’Alassane Ouattara, lui demandant d’accepter d’être le candidat de leur parti suite au décès de celui qui avait été désigné, Amadou Gon Coulibaly, pour défendre les couleurs du RHDP à l’élection présidentielle.

Des cadre de ce parti au nombre desquels Babo Darret, Samba Coulibaly et Touré Mamadou, ont affirmé avoir compris la volonté des militants et promettent de porter leur voeu au chef de l’Etat, annonçant que Daloa doit voter à 80% pour Alassane au soir du 31 octobre 2020.

Le RHDP tiendra un Conseil Politique le mercredi 29 juillet pour désigner son candidat à l’élection présidentielle d’octobre, suite au décès du Premier ministre Amadou Gon Coulibaly.

Alassane Ouattara, élu président de la République de Côte d’Ivoire en novembre 2010, et ayant effectué ses deux mandats constitutionnels, a officiellement annoncé, le 5 mars 2020, à Yamoussoukro devant les deux chambres parlementaires (Assemblée nationale et Sénat), qu’il ne briguera pas un troisième mandat électoral en octobre 2020, estimant qu’il est temps, pour lui, de laisser la place aux jeunes générations.

En cela le président Alassane Ouattara avait trouvé en son premier ministre Amadou Gon Coulibaly pour lui succéder à la tête du pays s’il remportait l’élection présidentielle dont il était le candidat désigné du RHDP.

Par cet acte, il avait voulu donner la possibilité à des Ivoiriens plus jeunes de poursuivre l’œuvre de modernisation du pays et de conduire la destinée de la Nation, avec toute l’énergie nécessaire, assurant de sa disponibilité à apporter sa contribution, par ses conseils et ses relations, aux jeunes générations.

Toutefois, Ouattara n’avait pas exclu l’éventualité de se porter candidat, si ceux de sa génération étaient en lice pour l’élection présidentielle. A 86 ans, le président du parti démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI), l’ancien chef de l’Etat, Henri Konan Bédié, a déclaré sa candidature, et la convention de son parti devra l’y investir.

Dans la même catégorie