AIP Un responsable des Nations Unies plaide en faveur d’une stratégie pour stopper la violence au Mali NAN President Buhari will consolidate achievements on security, corruption, others says SGF NAN LASPARK commences crackdown on companies for violating tree planting rules NAN NDLEA arrests 186 suspects, seizes 61.24kg of illicit drugs in Jigawa INFORPRESS São Vicente: Festa São João com participação de milhares de pessoas mas “sem qualquer incidente” – Comandante PN INFORPRESS Praia: Tribunal aplica Termo de Identidade e Residência a indivíduo detido com droga e arma “perigosa” INFORPRESS Porto Novo: 18 mil contos investidos na remodelação e alargamento da rede de baixa tensão em menos de um ano ANGOP BEPC 2019 : début des examens dans la région de Zinder avec 18.568 candidats ANGOP L’Angola continue à donner priorité à l’agriculture et à la pêche pour lutte contre la faim ANGOP CAN2019: Le Président de la République félicite l’équipe angolaise de football

Les ministres française et allemande des Armées en visite au Mali


Bamako, 12/11/2018 (MAP)- La ministre française des Armées, Florence Parly, et son homologue allemande de la Défense, Ursula von der Leyen, sont en visite lundi à Bamako pour examiner des questions portant sur l’application de l’accord de paix au Mali et la force du G5 Sahel.

« Il faut la coopération avec les différents groupes qui ont souscrit à cet accord de paix afin qu’on progresse », a déclaré Mme von der Leyen, dont le pays participe à la Mission de l’ONU au Mali (Minusma), à l’issue d’une rencontre avec le Premier ministre malien, Soumeylou Boubeye Maïga.

« On a besoin d’avoir la connaissance et l’expérience des Maliens en ce qui concerne les conflits, qui sont non seulement des conflits avec des terroristes et la criminalité organisée, mais aussi des conflits entre différents groupes ici dans ce pays », a souligné la ministre allemande.

Arrivée dimanche soir à Bamako pour assister notamment à la prise de commandement par l’Allemagne de la Mission européenne de formation de l’armée malienne (EUTM), Mme von der Leyen a été rejointe lundi après-midi par Mme Parly.

« Nous souhaitions pouvoir nous retrouver au Sahel, où l’Allemagne est présente, sous des formes différentes de la France mais complémentaires », a déclaré Mme Parly à la presse.

« Cette passation de commandement était une très bonne opportunité », a souligné la ministre française, qui rencontrera après cette cérémonie M. Maïga.

Les deux ministres s’entretiendront ensuite avec le général mauritanien Hanena Ould Sidi, commandant de la force conjointe du G5 Sahel, organisation régionale regroupant la Mauritanie, le Mali, le Burkina Faso, le Niger et le Tchad.

Dans la même catégorie