APS SIX DÉCISIONS RENDUES PAR LE NOUVEAU BUREAU DU CORED EN UN MOIS APS CMU : VERS UNE CAMPAGNE DE COLLECTE DE COTISATIONS DANS LE MONDE RURAL MAP Aïd Al-Mawlid Al-Nabawi : SM le Roi adresse félicite les Chefs d’État des pays islamiques APS PRÈS DE 3,5 MILLIARDS CFA DE L’UE POUR UNE GESTION INTÉGRÉE DES ZONES CÔTIÈRES APS CARICATURES DU PROPHÈTE : THIERNO MADANI TALL APPELLE À UN RETOUR AUX VALEURS DE PAIX GNA GOC President confident in Boxers and Weightlifters at Olympic Games ANP Migrations : L’UE appuie la protection des migrants les plus vulnérables en Afrique de l’Ouest ANP Matchs amicaux de la FIFA : le Niger affrontera le Mali et le Maroc à Niamey GNA Government expects growth to rebound to 5.7 per cent in 2021 ANP Niger : les Etats-Unis mobilisent 330 millions F CFA au profit des victimes des inondations à Maradi

Les mouvements politiques AFD et LMP suspendent leur participation aux activités de la CEI


  1 Octobre      16        Politique (12312),

   

Abidjan, 1er oct 2020 (AIP) – Le secrétaire général du Front populaire ivoirien (FPI), Issiaka Sangaré, annonce au nom des mouvements politiques que sont l’Alliance des Forces démocratique (AFD) et la Ligue des mouvements pour le progrès (LMP), la suspension de leur participation aux activités de la Commission électorale indépendante (CEI), dans le cadre de l’élection présidentielle d’Octobre 2020.

Il a fait cette déclaration, mercredi 30 septembre 2020, lors d’une conférence de presse conjointe de ces mouvements politiques AFD –LMP dirigés respectivement par le président du FPI , Pascal Affi N’Guessan et Kabran Appiah, à Abidjan.

M. Sangaré appelle les représentants de ces partis à attendre de recevoir de nouvelles instructions. Il a invité le gouvernement à l’urgence d’une concertation élargie avec l’opposition, « un dialogue franc pour l’adoption de conditions pour la mise en place consensuelle des commissions électorales communales, sous préfectorales, départementales, régionales, et à l’étranger ».

Le porte-parole du gouvernement, le ministre Sidi Touré, avait annoncé, mercredi 29 juillet 2020, à l’issue du Conseil des ministres, des ajustements au niveau des CEI locales, conformément à la décision du gouvernement d’introduire une personnalité de l’opposition, le 4 mars 2020.

A cet effet, Siaka Bamba avait été désigné, le 1er Août 2020 par le président du Parti démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI), Henri Konan Bédié, comme représentant de son parti à la CEI. Le PDCI et le FPI avaient, par la suite, retiré leur participation dans les démembrements de la CEI, qu’ils jugent non consensuelles.

Face à l’obligation dans l’application de la loi portant composition, organisation, attribution et fonctionnement de la CEI, cette institution a procédé, du 15 au 22 septembre, à l’installation des commissions électorales locales et l’élection des membres des bureaux respectifs sur toute l’étendue national, ainsi que dans les commissions électorales des représentations diplomatiques ivoiriennes à l’étranger, sans les délégués du PDCI et de l’AFD-LMP.

Dans la même catégorie