AGP Gabon/Covid-19: Une opération d’appui aux personnes vulnérables lancée à Libreville AGP Gabon: Le Syndicat la Sentinelle souhaite des réformes profondes de la Marine marchande AIP 69 nouveaux cas de COVID-19 le 19 septembre 2020 (Ministère) AIP Présidentielle 2020: La coordination RHDP de Gbêkê 2 lance la précampagne du candidat Alassane Ouattara AIP Une campagne contre la poliomyélite lancée à Béoumi APS INONDATIONS : 1.903 MÉNAGES SINISTRÉS DANS LA RÉGION DE KAFFRINE APS AUTOSUFFISANCE EN RIZ : MACKY SALL MISE SUR LE RIZ DE PLATEAU APS AGRICULTURE : MACKY SALL DIT ÊTRE SATISFAIT DE L’ÉTAT DES CULTURES AGP Mamou/Présidentielle: Début de l’opération de distribution des cartes d’électeurs AGP Kindia/Présidentielle : 66 commissions administratives de distribution des cartes d’électeurs

Les nouveaux bacheliers de Djougou éclairés sur le choix des filières porteuses


  3 Septembre      12        Education (3517),

   

Porto-Novo, 03 Sept. (ABP) – Les nouveaux bacheliers de la commune de Djougou, à la faveur d’une séance initiée mercredi à la maison des jeunes de la localité par l’Organisation des étudiants de la commune de Djougou(OECD), ont été orientés sur le choix des filières porteuses pour leurs études universitaires.

Cette séance d’orientation parrainée par le maire DrAbdoul-Malick Gomina, vise, selon les présidents de l’OECD Abomey-Calavi HamidChahir et de Parakou Marzouk Traoré Issaka, à apporter des informations pratiques à ces nouveaux bacheliers pour leur faciliter le choix parmi la kyrielle de filières que comptent les universités du Bénin. « Nous ne voulons pas que nos jeunes frères, nouveaux bacheliers, tombent dans la fatalité des choix hasardeux de filières à l’université et qu’ils s’ajoutent à la longue liste des diplômés sans emploi », ont-ils confié.

Sous le leadership du docteur en droit à l’Université de Parakou Maxime Banda, ils ont été entretenus sur plusieurs thématiques, dont celles relatives à l’importance du choix judicieux après le BAC, les défis liés à l’adéquation formation – emploi et le militantisme en milieu estudiantin.

« Opérer un bon choix c’est avoir un objectif, lorsque vous avez un objectif, sur la base de cet objectif, vous regardez la filière qui coïncide avec vos objectifs en tenant compte de vos moyens intellectuels, de votre capacité financière et surtout le cadre dans lequel vous souhaiteriez vous installer une fois après la formation. Voilà comment on se fixe des objectifs », a, entre autres, fait savoir Dr Maxime Banda.

L’initiative a été saluée par les bénéficiaires qui se disent désormais mieux outillés dans le choix des filières dans les universités et les écoles de formation.

Dans la même catégorie