AIP Côte d’Ivoire/ Fête des mères : des détenues de la MACA cadeautées AIP La Côte d’Ivoire souhaite s’inspirer de la réussite du Japon AIP Côte d’Ivoire/ Les unités opérationnelles du SOSTECI de San Pedro dotées d’équipements AIP Côte d’Ivoire/ Une plateforme de professionnels recommandée pour la protection du patrimoine culturel et naturel GNA BOST MD Seeks GH 5 Million Cedis Damages from Sammy Gyamfi AGP Foot-Amical : Le Syli National de Guinée face au Raja et au Wydad (27 et 30 mai) GNA 4 Persons arrested for engaging in illegal mining GNA Two Chinese galamseyers arrested at Amenfi Central GNA Ghana loses 56 billion CFA annually on tomato importation ACP Début des spectacles au Festival international de percussions à Kinshasa

Les opportunités économiques qu’offre le Maroc en tant que porte d’entrée vers l’Afrique mises en exergue à Madrid


  10 Mai      55        Economie (18518), Photos (17936),

   

Rabat, 10/05/2018 (MAP) – Les participants au séminaire de clôture de la 3ème édition du Programme de formation pour l’internationalisation des entreprises espagnoles au Maroc, tenu jeudi à Madrid, ont mis en exergue les opportunités qu’offre le Maroc aux entreprises espagnoles en tant que porte d’entrée vers l’immense marché africain.
Cette rencontre, organisée au siège de la Confédération espagnole des organisations entrepreneuriales (CEOE) à l’initiative du Conseil économique Maroc-Espagne (CEMAES) et de l’ambassade du Maroc en Espagne, a souligné les avantages d’investir au Maroc en termes notamment de proximité géographique, de coûts de production et d’accès à un vaste marché africain, l’une des zones économiques les plus prometteuses au monde.
Le Maroc, l’un des principaux investisseurs en Afrique subsaharienne, dispose d’une large expérience dans ce domaine et a renforcé sa présence sur le continent dans plusieurs secteurs comme les banques, les assurances, les télécommunications, l’agroalimentaire et les transports, ce qui en fait une plateforme de choix pour une internationalisation des entreprises espagnoles vers l’Afrique dans le cadre d’une démarche nord-sud-sud, a-t-on relevé.
Intervenant à cette occasion, la secrétaire générale de la CEOE, Ana Plaza Arregui, a noté que le Maroc et l’Espagne entretiennent un lien particulier grâce à leur proximité géographique et leur rôle de trait d’union entre deux continents, mettant l’accent sur l’importance du Royaume comme plateforme d’entrée vers l’Afrique subsaharienne, une région qui offre un grand potentiel de développement économique pour les entreprises espagnoles.
Les opérateurs économiques espagnols montrent un intérêt évident de s’installer au Maroc compte tenu de ses avantages comparatifs et de sa proximité, a-t-elle souligné, rappelant que les entreprises qui optent pour l’internationalisation et qui réalisent une bonne partie de leurs chiffres d’affaires à l’étranger jouissent de meilleurs indices de productivité et de meilleurs résultats grâce à leur ouverture sur un marché beaucoup plus vaste que le marché interne.
Mme Arregui a aussi indiqué que le CEOE a œuvré, de concert avec la Confédération générale des entreprises du Maroc (CGEM), pour le renforcement des axes de coopération entre les deux pays, y compris à travers ce programme de formation visant à partager les expériences et les bonnes pratiques entre entreprises marocaines et espagnoles et accompagner les entreprises du pays ibérique désireuses de s’installer au Maroc.
Dans une déclaration à la MAP, la directrice générale du CEMAES, Houda Benghazi, a salué le succès des trois éditions du Programme de formation pour l’internationalisation des entreprises espagnoles au Maroc, initié par l’ambassade du Maroc avec la collaboration de la CEOE et de la CGEM et sponsorisé par le groupe BMCE Bank, et qui a déjà permis de former une cinquantaine d’entreprises.
La 4ème édition de ce programme sera lancée en octobre prochain pour répondre à la forte demande des entreprises espagnoles désireuses de mieux connaitre le Maroc et son climat des affaires, a-t-elle affirmé, ajoutant que cette formation offre les outils nécessaires pour réussir l’installation des entrepreneurs espagnols au Maroc et favorise le networking entre les entreprises elles-mêmes en vue d’un partage des expériences dans ce sens.
« C’est un honneur pour nous de dire que c’est un succès et qu’on a trouvé le chemin pour pouvoir intéresser d’une manière concrète les entreprises espagnoles à investir au Maroc et faire des entreprises qui suivent cette formation des ambassadeurs économiques pour le Maroc », s’est félicitée Mme Belghazi.
Le séminaire de clôture de ce programme a été marqué par la remise des diplômes aux entreprises espagnoles ayant bénéficié de cette formation.
Le CEMAES a été créé en vertu d’un accord signé en 2013 par la CEOE et la CGEM dans le but de promouvoir les relations entrepreneuriales entre le Maroc et l’Espagne.

Dans la même catégorie