AIP Le maire d’Aboisso pour l’implication des populations dans la gestion de la commune AIP Des équipements et des vivres à une pouponnière de Soubré AIP Série d’incendies « mystérieux » de domiciles à Latokaha MAP Mali : Le SG de l’ONU condamne une attaque contre les Casques bleus MAP Des plasticiens marocains et africains participent à une exposition d’art collective APS L’EXPOSITION DES ŒUVRES DE LÉONARD DE VINCI S’INSCRIT DANS ‘’LA PROMOTION DE LA DIVERSITÉ’’ (PR HAMADY BOCOUM) APS UGB : LES ÉTUDIANTS ENTAMENT UNE OPÉRATION D’EMBELLISSEMENT DU CAMPUS DE SANAR GNA Reopening of schools: Booksellers bemoan low patronage of products APS LIGUE 1 : LES ‘’AFRICAINS’’ TEUNGUETH FC ET JARAAF CONFIRMENT GNA GLOWA schools twenty adolescent girls, five patrons in leadership roles.

Les Osc appelées à s’inscrire à la plate-forme de la Commission nationale


  11 Décembre      13        Droits de l'Homme (429),

   

Brazzaville, 11 Décembre (ACI) – Le président de la Commission nationale des droits de l’homme (Cndh), M. Gabriel Valère Eteka Yemet, a invité, le 10 décembre à Brazzaville, toutes les Organisations de la société civile (Osc) œuvrant dans le domaine des droits de l’homme au Congo à les rejoindre rapidement pour la création d’une plate-forme de concertation, dont l’objectif est de garantir les acquis de la paix.

Il a lancé cet appel lors de la réunion de consultation virtuelle des défenseurs des droits de l’homme et des Osc, membres de la Conférence internationale sur la région des grands lacs (Cirgl), dans le cadre de la commémoration du 72ème anniversaire de la Journée internationale des droits de l’homme, sur le thème «Recouvrer et mieux Défendre les droits de l’homme».

«Nous devons travailler ensemble pour faire en sorte que l’élection présidentielle qui pointe à l’horizon se passe dans un climat apaisé», a dit M. Eteka Yemet au cours de cette consultation initiée par le secrétariat exécutif de la Cirgl et qui s’est inscrite également dans le cadre de la mise en œuvre de la Déclaration de Nairobi sur la justice et la bonne gouvernance.

La Cndh est un espace de concertation entre les pouvoirs publics, la société civile et les citoyens, a-t-il expliqué, justifiant ainsi la création de ladite plate-forme qui épouse les objectifs de la Déclaration de Nairobi, adoptée le 15 mai 2019 par les ministres de la Cirgel en charge de la Justice.

«Cette déclaration nous appelle à impliquer les Osc dans la défense des droits de l’homme et surtout dans le maintien de la paix et de la sécurité dans les pays de la Cirgl», a-t-il poursuivi.

La Commission nationale des droits de l’homme a été créée par la loi n° 30-2018 du 7 août 2018, a-t-on appris.

La célébration de la Journée internationale des droits de l’homme a marqué aussi la fin de 16 jours d’activisme de lutte contre les violences à l’égard de la femme.

Dans la même catégorie