AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Un dîner pour renforcer la cohésion sociale à Bouaflé AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Législatives 2021 : le candidat RHDP de Prikro appelle à l’union pour assurer sa victoire AIP Côte d’Ivoire-AIP/Élections législatives : les candidats du RHDP présentés aux populations de Béoumi AIP Côte d’Ivoire-AIP/Les candidats du RHDP de la circonscription de Bodokro présentés à la population AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Législatives 2021 : Me Zehouri annonce sa candidature aux chefs traditionnels de Divo AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Trois morts dans un accident de la circulation à Zuénoula AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Législatives 2021 : le maire Eric N’Koumo Mobio désigné candidat du PDCI dans la circonscription de Songon AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Une fédération des victimes des crises sociopolitiques souhaite des élections législatives apaisées AIP Côte d’Ivoire-AIP/ La réparation des préjudices, une condition pour la reprise des cours dans les établissements secondaires à Zuénoula AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Un tournoi civilo-militaire pour promouvoir la cohésion sociale à Abidjan

Les parents d’élèves de Daloa exhortés à s’engager contre les congés anticipés


  5 Décembre      14        Société (27662),

   

Daloa, 05 déc 2020 (AIP)- Le président du Conseil national des parents d’élèves de l’enseignement privé laïc de Côte d’Ivoire (CNAPEL) Séka Emmanuel, a appelé, vendredi, lors d’une rencontre publique à Daloa, les parents des élèves de la région du Haut Sassandra à s’approprier la sensibilisation contre les départs en congé anticipé observés dans la ville depuis quelques années, afin que le calendrier scolaire soit respecté.

« Outre l’assurance scolaire nous sommes venus parler aux élèves et parents d’élèves de Daloa sur un phénomène qui est devenu courant. Le départ anticipé en congé qui se solde par des violence et des morts d’élèves. Pour le respect du calendrier scolaire qui a déjà pris un coup cette année. Nous sommes à quelques jours des congés de Noël, nous appelons chaque parents à parler aux élèves pour que les cours aillent à leur termes selon le calendrier arrêté par le gouvernement », a indiqué M. Séka.

Pour lui, sa venue à Daloa vise à sensibiliser les élèves et leur parents sur les conséquences des violences à la veille des congés car en 2019, plusieurs établissements de Daloa ont été fermés par les élèves quelques jours avant la date officielle des congés. « Œuvrons pour que cette fin d’année n’enregistre aucune violence à Daloa » à souhaité Séka Emmanuel.

La rentrée des classe a eu lieu en septembre, mais les cours ont effectivement démarrés à Daloa en septembre, avant de connaitre une interruption de deux semaines lors du congé de Toussaint. Depuis le 16 novembre, la reprise est effective dans toutes les écoles dans la ville.

(AIP)

Dans la même catégorie