ACP Une exposition « photo-plaidoyer » pour l’amélioration de l’accès à l’eau potable en RDC ACP RDC : la JICA encourage l’apport de l’INPP dans l’économie congolaise ACP Les étudiants de l’UPC édifiés sur la francophonie ACP La CENI reporte les élections des gouverneurs GNA Government working towards non-custodial sentencing regime GNA Invest in Sustainable Water to Achieve SDGs – CRS GNA President Akuffo-Addo reiterates his resolve to end political Party vigilantism ACP L’Assemblée nationale dotée d’un règlement intérieur ACP Les journalistes membres de l’UPF encouragés à la formation continue ACP La secrétaire générale de l’OIF pour plus d’accès au haut débit d’internet

LES PARTICIPANTS PLAIDENT POUR UN INTERNET UTILE, INCLUSIF ET DIGNE DE CONFIANCE


  6 Décembre      10        Téchnologie (909),

   

Lomé, le 6 déc. (ATOP) – Le Forum national sur la Gouvernance de l’Internet au Togo (FGI), édition 2018 s’est tenu le jeudi 6 décembre à Lomé, sous le thème « Plaidoyer pour un internet utile, inclusif et digne de confiance » sur initiative de l’association  Internet Society (ISOC)-Togo.

Ce forum qui est à sa sixième édition vise à engager des mesures consensuelles et acceptées par tous pour lutter contre les discours de haine et la diffamation en ligne. Il est question de créer une commission multi-acteurs afin de progresser dans l’élaboration d’un code du numérique consensuel qui protège et garantit une liberté pour les utilisateurs.

Le FGI est une plateforme permettant un processus multilatéral, multipartites  de discussions sans tabou sur les questions pouvant contribuer à la viabilité, à la robustesse, à la sécurité, à la stabilité et au développement de l’internet au Togo.

Les panels et communications inscrits à l’agenda de ce forum sont notamment « Libertés numériques et protection des données » ; « Economie numérique, sécurité et technologies émergentes » ; « Infrastructures et politiques de l’internet ».

Au terme des travaux, des recommandations ont été soumises au pouvoir public afin d’adopter un socle commun pour garantir la sécurité de l’internet au Togo.

Le président du comité d’organisation du FGI-Togo, Emmanuel EloloAgbénonwossi a indiqué que la mise en place d’un internet libre, ouvert et digne de confiance permettra à chaque acteur  de faire respecter ses idéaux. « Nous devons ensemble avec le pouvoir public, poursuivre la confiance, la stabilité et la sécurité de notre cyberespace. C’est le meilleur moyen d’éviter sa fragmentation », a-t-il ajouté.

Dans la même catégorie