NAN CAN re-elects Ayokunle as President NAN Dangote Foundation donates foodstuffs to 3,750 women in Daura NAN CAN to elect new presidential GNA Stakeholders to develop a strategic action plan to guide malaria activities GNA Pupils receive “How to Make Good Choices” book GNA ECOWAS partners EU on combating piracy and maritime criminality MAP L’école 1337 rejoint le nouveau réseau international 42 Network (communiqué) Inforpress São Vicente: Associação de Peixeiras do Mindelo apresentada à população no próximo sábado Inforpress Circulação de informações nas redes sociais dá mais responsabilidade aos jornalistas – chefes de redacção da Lusa Inforpress Restos mortais do bispo emérito Dom Paulino serão sepultados na Pro-catedral Nossa Senhora da Graça

LES PARTICIPANTS PLAIDENT POUR UN INTERNET UTILE, INCLUSIF ET DIGNE DE CONFIANCE


  6 Décembre      14        Téchnologie (944),

   

Lomé, le 6 déc. (ATOP) – Le Forum national sur la Gouvernance de l’Internet au Togo (FGI), édition 2018 s’est tenu le jeudi 6 décembre à Lomé, sous le thème « Plaidoyer pour un internet utile, inclusif et digne de confiance » sur initiative de l’association  Internet Society (ISOC)-Togo.

Ce forum qui est à sa sixième édition vise à engager des mesures consensuelles et acceptées par tous pour lutter contre les discours de haine et la diffamation en ligne. Il est question de créer une commission multi-acteurs afin de progresser dans l’élaboration d’un code du numérique consensuel qui protège et garantit une liberté pour les utilisateurs.

Le FGI est une plateforme permettant un processus multilatéral, multipartites  de discussions sans tabou sur les questions pouvant contribuer à la viabilité, à la robustesse, à la sécurité, à la stabilité et au développement de l’internet au Togo.

Les panels et communications inscrits à l’agenda de ce forum sont notamment « Libertés numériques et protection des données » ; « Economie numérique, sécurité et technologies émergentes » ; « Infrastructures et politiques de l’internet ».

Au terme des travaux, des recommandations ont été soumises au pouvoir public afin d’adopter un socle commun pour garantir la sécurité de l’internet au Togo.

Le président du comité d’organisation du FGI-Togo, Emmanuel EloloAgbénonwossi a indiqué que la mise en place d’un internet libre, ouvert et digne de confiance permettra à chaque acteur  de faire respecter ses idéaux. « Nous devons ensemble avec le pouvoir public, poursuivre la confiance, la stabilité et la sécurité de notre cyberespace. C’est le meilleur moyen d’éviter sa fragmentation », a-t-il ajouté.

Dans la même catégorie