MAP Mundialito: Des journalistes africains à la découverte des potentialités sportives et culturelles du Maroc (média gabonais) AIP L’OCI et le complexe mondial Roi Salmane lancent le forum pour la célébration de la langue arabe à Djeddah Noix de cajou : L’Indénié-djuablin et le Gontougo ont réalisé une production annuelle de 68 697 tonnes en 2022 MAP Un média nigérian met en avant la source de l’influence croissante du football au Maroc AIP Les producteurs de noix de cajou sensibilisés à l’amélioration de la qualité de leurs produits ANP Diffa : Les opérateurs économiques de la région, obligés de faire leurs transactions en CFA pour éviter l’éventualité de la Naira AIP Le Conseil café-cacao envisage faire la promotion de la production locale du chocolat MAP Côte d’Ivoire: Une centrale photovoltaïque pour alimenter environ 30.000 foyers en électricité bientôt mise en service MAP Mondial des clubs champions de la Fifa : « une cérémonie d’ouverture grandiose » (Journal sénégalais) AIP Le Conseil café-cacao invite les producteurs réticents à se faire recenser

LES PARTICIPANTS PLAIDENT POUR UN INTERNET UTILE, INCLUSIF ET DIGNE DE CONFIANCE


  6 Décembre      41        Technologie (778),

   

Lomé, le 6 déc. (ATOP) – Le Forum national sur la Gouvernance de l’Internet au Togo (FGI), édition 2018 s’est tenu le jeudi 6 décembre à Lomé, sous le thème « Plaidoyer pour un internet utile, inclusif et digne de confiance » sur initiative de l’association  Internet Society (ISOC)-Togo.

Ce forum qui est à sa sixième édition vise à engager des mesures consensuelles et acceptées par tous pour lutter contre les discours de haine et la diffamation en ligne. Il est question de créer une commission multi-acteurs afin de progresser dans l’élaboration d’un code du numérique consensuel qui protège et garantit une liberté pour les utilisateurs.

Le FGI est une plateforme permettant un processus multilatéral, multipartites  de discussions sans tabou sur les questions pouvant contribuer à la viabilité, à la robustesse, à la sécurité, à la stabilité et au développement de l’internet au Togo.

Les panels et communications inscrits à l’agenda de ce forum sont notamment « Libertés numériques et protection des données » ; « Economie numérique, sécurité et technologies émergentes » ; « Infrastructures et politiques de l’internet ».

Au terme des travaux, des recommandations ont été soumises au pouvoir public afin d’adopter un socle commun pour garantir la sécurité de l’internet au Togo.

Le président du comité d’organisation du FGI-Togo, Emmanuel EloloAgbénonwossi a indiqué que la mise en place d’un internet libre, ouvert et digne de confiance permettra à chaque acteur  de faire respecter ses idéaux. « Nous devons ensemble avec le pouvoir public, poursuivre la confiance, la stabilité et la sécurité de notre cyberespace. C’est le meilleur moyen d’éviter sa fragmentation », a-t-il ajouté.

Dans la même catégorie