AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Législatives 2021 : Une campagne sous le signe de la solidarité pour le candidat RHDP de Divo commune AIP Côte-d’Ivoire-AIP/ Une mission de paix du ministère de l’Intérieur à Bongouanou AIP Côte d’Ivoire-AI/ Législatives 2021: Bictogo lance la campagne des candidats RHDP de Bouaké GNA Auto electrician jailed for stealing GNA Managers of PWDs debunk alleged misappropriation of funds GNA Bibiani MCE distributes PPEs to traders AIP Côte d’Ivoire- AIP/ Législative 2021 : Le député sortant relève la nécessité pour le RHDP de conserver le poste de Ouragahio AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Les comités de veille de la cohésion sociale proposent un pacte de non-agression entre communautés du Gôh AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Législatives 2021: La candidate de EDS appelle à un vote utile à Aboisso sous-préfecture AIP Côte d’Ivoire AIP/ Législatives 2021: La liste RHDP de Grand-Bassam officiellement présentée aux populations

LES PATROUILLES CONJOINTES METTRONT L’ACCENT SUR LE PLAN D’EAU DU FLEUVE SÉNÉGAL


  12 Février      16        Coopération (1236), Militaire (378),

   

Saint-Louis, 12 fév (APS) – Les patrouilles conjointes entre le Sénégal et la Mauritanie prévues au mois de mars mettront l’accent sur le plan d’eau du fleuve Sénégal, a affirmé le commandant de la zoné numéro 2, Amadou Moussa Ndir.

Des agents du service d’hygiène « seront intégrés dans les patrouilles pour une meilleure connaissance des mesures d’hygiène », a déclaré jeudi le colonel Ndir à l’issue d’une rencontre entre les deux parties à l’état-major de la zone militaire nord.

Cette opération sera également accompagnée d’une activité civilo-militaire lors de laquelle les hommes de tenue viendront sensibiliser les populations sur la pandémie de la Covid-19.

Les deux délégations ont échangé sur les mesures relatives à la protection de leurs frontières communes et des populations, la surveillance des pêches, la lutte contre les trafics illicites, l’émigration clandestine et la pollution marine.

Le commandant de la 6ème région militaire de la Mauritanie, Mokhtar Ameth Keikhel, estime que ces patrouilles, très attendues, « vont permettre de planifier les opérations de patrouille prévues sur le fleuve, et du coup, la reprise des activités militaires, malgré la Covid-19 ».

Dans la même catégorie