APS THIÈS : 300 MAISONS DÉMOLIES À MBOUR 4 EXTENSION PAR LA DSCOS APS DOCTEUR SALL DE L’INSTITUT PASTEUR : « PAS ENCORE D’INFORMATION SUR LA PRÉSENCE DE NOUVEAUX VARIANTS DU COVID’’ APS COVID-19 : LES AUTORITÉS INVITÉES À VEILLER À « UNE APPLICATION RIGOUREUSE DES MESURES PRÉVENTIVES » APS GESTION DE L’ÉPARGNE : DES CDC OUEST AFRICAINES DONT CELLE DU SÉNÉGAL À L’ÉCOLE DE LA BAD APS ZLECAF : LES ENTREPRISES LES MIEUX PRÉPARÉES VONT TIRER LEUR ÉPINGLE DU JEU (SPÉCIALISTE) ANGOP COVID-19: ANGOLA REGISTA 32 NOVOS CASOS E 17 RECUPERADOS GNA Protect Children from contracting COVID-19- DCE GNA Court remands businessman for defrauding by false pretenses GNA ‘Amewu’s magic’ will be replicated in Akatsi North next election – DCE GNA Applicant has not shown exceptional circumstance for review application of interogatories- EC

Les personnels de santé invités à perpétuer l’approche leadership, management et gouvernance (LMG)


  18 Décembre      13        Santé (8684),

   

Abidjan, 18 déc 2020 (AIP) – Le directeur général de la Santé, Pr Samba Mamadou, invite les personnels de la santé à perpétuer l’approche leadership, management et gouvernance (LMG), estimant que c’est une approche innovante qui permet d’avoir des résultats en matière de gouvernance et de redevabilité.

“Ce qui est important avec ce système d’aujourd’hui, ce n’est pas tant mettre de ressources dans le matériel, mais il faudrait que les hommes soient des hommes de qualité. Le ministère de santé publique a toujours insister sur la redevabilité, et le projet nous enseigne la redevabilité, et tout cela pour le bonheur des populations”, a déclaré M. Samba, au terme d’un atelier bilan de restitution des résultats du projet Leadership, Management et Gouvernance (LMG) à Grand-Bassam.

Ce projet, lancé en 2011 en Côte d’Ivoire, et qui prend officiellement fin cette année, a été mis en œuvre par l’organisation américaine Management Sciences for Health (MSH) dans plusieurs régions de Côte d’Ivoire, avec l’appui financier de l’USAID. Il vise à renforcer les capacités de leadership, de gestion et de gouvernance des  personnels de santé.

Selon le DG de la Santé, cette initiative a permis aux services bénéficiaires de renforcer leur efficacité. “Le Programme national de lutte contre le sida (PNLS) par exemple a augmenté la rétention chez les personnes sous traitement. Nous sommes dans un système où La redevabilité et la gouvernance deviennent des enjeux importants”, affirme Samba Mamadou.

Il a par ailleurs indiqué que le département de la Santé fera en sorte que ce système soit désormais adopter par tous ses services pour un meilleur fonctionnement.

Pour le directeur pays de MSH Côte d’Ivoire, Antoine N’diaye, ces nouvelles pratiques ont permis d’avoir des personnels de santé motivés et engagé pour sa population, et qui adopte une nouvelle approche de gouvernance et de management.

Cet atelier qui s’est tenu le vendredi 11 décembre a permis à plusieurs services de santé bénéficiaire du projet d’exposer sur les acquis de cette initiative en termes d’amélioration de la gouvernance dans leurs différentes structures.

Dans la même catégorie