GNA Vegetable growers cautioned to apply prescribed agro-chemicals GNA NPP outlines post-COVID transformation agenda GNA Politics is meeting the needs of the people-Prof Opoku-Agyemang GNA STMA inspects temporal market for traders at Takoradi Market Circle MAP Quarante-cinq ans après la Marche verte, des hypothèques sur le conflit artificiel autour du Sahara marocain tombent à la vitesse grand V (Quotidien congolais) AIP Côte d’Ivoire-AIP/Adama Coulibaly offre 10000 kits scolaires aux écoliers du N’zi AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Le siège du RHDP de Béoumi incendié AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Présidentielle 2020: Les forces de l’ordre en renfort à Niakara en vue de la sécurisation du scrutin INFOPRESS Países da CPLP analisam produção estatística no sector da Educação a nível da comunidade INFOPRESS Mundial do Egipto’2021: Xilô é a mascote da selecção de Cabo Verde no Mundial de andebol

Les personnes en situation de handicap veulent renforcer la visibilité sur la scène politique pour une démocratie inclusive


  3 Septembre      29        Politique (12360),

   

Abidjan, 03 sept 2020 (AIP)- Les personnes en situation de handicap ont décidé de renforcer leur très faible visibilité sur la scène politique pour une démocratie plus inclusive en Côte d’Ivoire, à presque deux mois de l’ouverture des joutes électorales.

Réunis au sein de la Confédération des organisations des personnes handicapées de Côte d’Ivoire (COPH-CI), ils l’ont exprimé lors du lancement, le jeudi 03 septembre 2020, d’un projet pour le renforcement de leur participation politique et citoyenne dans les processus électoraux en Côte d’Ivoire.

« La participation politique des personnes handicapées constitue un défi à relever pour l’amélioration de nos processus démocratiques en les rendant plus inclusifs. Nous demandons une collaboration formelle entre la Commission électorale indépendante et la COPH-CI », a exprimé le président de la COPH-CI, Koné Aboubakar.

Selon M. Koné, ce projet cofinancé par CBM, une organisation pour handicapés  et l’Union européenne, sera mis en œuvre par la COPH-CI dans les localités de Yopougon, Port-Bouët, Abobo, Bouaké et Daloa avec la participation des organisations de personnes handicapées (OPH), de la presse, des leaders communautaires, des partis politiques et de la CEI.

Il permettra d’apporter une réponse adaptée à la question de l’enrôlement des personnes vivant avec un handicap sur la liste électorale, de l’accès à l’information et de la participation pendant la période de campagne et aussi à celle de leur participation pleine et effective au scrutin.

Partenaire de ce projet, le représentant de CMB, Christian Aka, a souhaité que la Côte d’Ivoire soit dirigée avec la participation de tous et que l’inclusion des personnes handicapés dans les processus électoraux soit pris en compte dans les programmes de campagne.

Le représentant de l’ambassadeur de l’Union Européenne en Côte d’Ivoire, Antonio Dal Borgo, a relevé la qualité de cette initiative qui s’inscrit au chapitre de ses actions en faveur de la société civile, « puissant vecteur de changement et un acteur à part entière de développement. Pour l’organisation, il est plus que nécessaire de lutter contre  exclusion et de promouvoir la participation des personnes en situation de handicap dans tous les domaines de la vie civile qui représente un droit humain.

Directeur des personnes en situation de handicap en Côte d’Ivoire, Koné Victorien a encouragé la COPH-CI a poursuivre ses actions qui concourent à donner un nouveau  visage aux personnes  handicapées et renforcer la cohésion au sein de la corporation.

La Côte d’Ivoire compte 453 453 personnes handicapées dont 42%  de femmes, selon le Recensement général de la population et de l’habitat (RGPH) de 2014.

(AIP)

Dans la même catégorie