LINA Seven Nimba Administrative Districts Get SCIDA-Liberia COVID-19, SGBV Prevention Training LINA Liberian Police Restores Calm At Guinean Embassy Near Monrovia LINA ‘Gov’t Not In The Business Of Taking People’s Lives’ – Information Minister Inforpress Le ministère de l’Éducation lance des projets «importants» pour les jeunes et les femmes à Praia Inforpress President of INE recognises the need for in-depth reflection on the process of production and dissemination of official statistics AIP Côte d’Ivoire – AIP /Le candidat KKB veut faire la promotion de la méritocratie AIP Côte d’Ivoire-AIP/Le commandant supérieur de la gendarmerie appelle à la retenue et au calme à Dabou AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Une consultation bucco-dentaire gratuite en faveur des enfants d’Oumé Infopress Les prix des produits importés ont diminué de 0,9% en septembre Inforpress L’UE est déterminée à poursuivre ses partenariats avec le Cabo Verde pour faire face aux effets de la pandémie de Covid-19

Les populations riveraines de la forêt classée d’Ahua invitées à s’impliquer dans sa gestion


  17 Septembre      6        Société (24064),

   

Dimbokro, 17 sept 2020 (AIP) – Les populations riveraines de la forêt classée d’Ahua, un village communal de Dimbokro ont été invitées, jeudi 17 septembre 2020, à s’impliquer dans sa gestion au cours d’un atelier marquant le lancement des activités et de formation des membres du comité de gestion participative (CGP) dans le cadre de la mise en œuvre du programme d’investissement forestier (PIF).

Le représentant de la société de développement des forêts (SODEFOR) de la région du N’zi, le capitaine Koné Césaire qui lancé cet appel, a salué la mise en œuvre dans cette forêt du PIF, un projet financé par la Banque mondiale, pour inverser la tendance de la déforestation et contribuer à la lutte contre le changement climatique.

Il a estimé qu’en tant que « premiers gardiens », les populations riveraines peuvent mieux protéger la forêt classée d’Ahua, exhortant les populations à s’approprier ce projet qui aidera à la reconstitution du couvert végétal du territoire, et à la création de nombreuses activités génératrices de revenus qui impacteront leur vie.

Le Cne Koné a réitéré l’engagement de la société pour le développement des forêts à toujours soutenir le monde forestier.

La représentante du PIF, Kouamé Mireille a relevé l’obligation de reconstituer le couvert forestier pour sauvegarder l’avenir des enfants et petits-enfants. Elle a exhorté à une conjugaison des efforts pour la réussite du PIF.

L’atelier était présidé par le préfet de région du N’zi, Bamba Souleymane.

Dans la même catégorie