MAP « Ce que nous vivons », un ouvrage collectif de réflexion autour du Covid-19 MAP Le Burkina Faso réaffirme son soutien à l’initiative d’autonomie au Sahara MAP Sahara: la Jordanie réitère son soutien à l’initiative d’autonomie dans le cadre de l’intégrité territoriale du Maroc MAP La famille de la Résistance à Guelmim condamne les manœuvres des ennemies de l’intégrité territoriale MAP Dakhla-Oued Eddahab: Plus de 13.000 bénéficiaires de l’initiative royale  »un million de cartables » MAP Des donateurs au chevet du Sahel central : 1,7 milliard USD mobilisé MAP Le Canada s’engage à accroître sa participation au développement du Sahel MAP L’ONU appelle à une action immédiate pour inverser la situation dans la région centrale du Sahel MAP Mysk Marrakech lance la commercialisation de son nouveau projet de luxe MAP Sahel central : l’accès humanitaire est compromis par l’insécurité (PAM)

Les préparatifs sur la conférence régionale de la FAO évoqués au ministère du Développement rural


  10 Octobre      16        Agriculture (1603),

   

Kinshasa, 10 oct. 2020(ACP).- Le ministre du Développement rural, Guy Mikulu Pombo a échangé, vendredi dans son cabinet, avec le représentant de l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO), M. Aristide Ongone Obame, sur les modalités pratiques et les préparatifs sur l’organisation de la conférence régionale virtuelle de cette organisation prévue dans les prochains jours au Zimbabwe, a appris l’ACP samedi dudit ministère.

De g à d le représentant du FAO et le ministre Mikulu

Selon la source, cette conférence a pour objectif de présenter les nouvelles stratégies de travail et les modalités pratiques des actions à réaliser, dans le cadre du soutien de cette organisation internationale au secteur agricole afin de garantir et d’assurer une bonne alimentation à la population africaine.

Pour Ongone Obame, la tenue de ce forum constitue une occasion pour les pays africains d’explorer les perspectives pour les deux prochaines années dans le secteur de l’agriculture.

« Ce que la FAO  va considérer comme priorité pour les pays africains dans les deux prochaines années va se décider au niveau de cette grande conférence qui se tient une fois tous les 2 ans  », a déclaré M. Aristide Ongone Obame.

Elle a rappelé que plusieurs fois ladite activité a été reportée, à cause de la Covid-19. Elle devrait se dérouler depuis mars dernier au Zimbabwe, et finalement la décision est prise pour que celle-ci se déroule en virtuelle où chaque participant reste dans son pays.

L’importance du ministère du Développement rural

Par ailleurs, le représentant de la FAO en RDC a fait savoir que les activités agricoles ont de l’ancrage en milieu rural, d’où l’implication du ministère du Développement rural qui travaille en synergie avec la FAO, afin de pouvoir relever le niveau de la population vivant dans le milieu rural.

Le ministre du Développement rural, Guy Mikulu Pombo, a fait savoir que son ministère reste le cadre privilégié pour la concrétisation des activités de la FAO.

Pour rappel, la FAO a été créée pour le développement de la production agricole, le renforcement de la sécurité alimentaire, la production agricole en générale dont les activités pour la grande partie ne se passent que dans le milieu rural.

Dans la même catégorie