MAP Guinée: libération d’un responsable syndical, revendication majeure des grévistes MAP Qualifications JO-2024 (3è tour retour): La sélection marocaine féminine de football confirme face à son homologue tunisienne (4-1) MAP Sénégal: le gouvernement adopte un projet de loi d’amnistie des faits liés aux violences survenues entre 2021 et 2024 (officiel) MAP La méningite tue au moins 20 élèves dans le nord-est du Nigeria MAP Qualifications JO-2024 (3è tour retour): La sélection nationale féminine de football bat son homologue tunisienne (4-1) et se qualifie au 4è et dernier tour AIP François Olivier Gosso nommé directeur exécutif de l’Association africaine de l’eau et de l’assainissement AIP Le ministère des Affaires étrangères s’investit pour une mise en œuvre optimale de son budget 2024 AIP Lutte contre le paludisme: vers la consolidation des résultats de 2023 dans l’Indénié-Djuablin AIP Des experts en génie civil s’inspirent de l’expérience du LBTP en matière de revêtements routiers AIP Valentine’s day : les participants instruits sur l’harmonie dans le couple lors de la 2ème édition

Les priorités du développement de la RDC présentées à la session inaugurale du 15ème Conclave Numérique


  22 Septembre      41        Technologie (991),

 

Kinshasa, 22 Septembre 2020 (ACP).- Le Premier ministre, Sylvestre Ilunga Ilunkamba, a présenté les priorités du développement de la RDC, à la session inaugurale du 15ème Conclave Numérique, organisée mardi, en visioconférence, sur «les Nouvelles Dimensions du Partenariat Inde -Afrique dans l’Ordre Mondial Post COVID».

Le Premier ministre a profité de cette occasion pour offrir aux partenaires indiens des opportunités d’affaires et d’investissements dans les secteurs clés de l’économie de la RDC.

Il a, à cet effet, centré son intervention sur les infrastructures de base à améliorer, et surtout la diversification de l’économie congolaise qui figurent parmi les priorités du développement de la RDC.

Selon le Premier ministre, les actions à entreprendre nécessitent la redynamisation de l’agriculture vivrière, industrielle et pérenne, la pêche et l’élevage.

A cela s’ajoutent la consolidation de la base industrielle en favorisant une plus large transformation locale des produits agricoles et miniers, l’implantation de Parcs Agro Industriels et de Zones Économiques Spéciales, le tourisme à développer et à rentabiliser ainsi que l’accroissement de l’implication économique des acteurs nationaux par l’élargissement de la classe moyenne à travers des contrats de sous traitance en faveur des Petites et Moyennes Entreprises (PME) et les Petites et Moyennes Industries ( PEI).

Pour le chef du Gouvernement, Sylvestre Ilunga ,il y a urgence dans ces Nouvelles Dimensions du Partenariat Inde Afrique dans l’Ordre Mondial Post COVID d’échanger les idées tant sur l’avancement de l’agriculture africaine que pour la résolution des problèmes posés à chacun des Pays concernés par l’insuffisance des infrastructures de qualité, la faible exploitation des sources énergétiques renouvelables et surtout l’absence d’une industrie manufacturière diversifiée.

Le Premier ministre Ilunga Ilunkamba a souligné que l’Afrique, mieux la RDC, détient un avantage comparatif qu’elle entend volontier mettre au service d’un partenariat commercial et financier mutuellement avantageux avec l’Inde.

Dans la même catégorie