MAP Covid-19 : le président sénégalais appelle au renforcement des contrôles systématiques du port du masque GNA Police beefs up security to protect ballot boxes at Adaklu ANGOP Covid-19 : Angola regista 207 recuperados e 68 novos casos APS THIÈS : ’’ESPACE NDUGU’’, UN PROJET POUR MODERNISER LE PETIT COMMERCE DANS LES QUARTIERS APS HAUSSE DES CAS DE COVID-19 : MACKY SALL DEMANDE LE RENFORCEMENT DES CONTRÔLES SYSTÉMATIQUES DU PORT DU MASQUE AIP La GESTOCI teste son dispositif de sécurité sur ses installations AIP Le nouveau directeur régional de l’Enseignement technique et de la Formation professionnelle veut accompagner les responsables d’établissement AIP le gouvernement burkinabé estime a hauteur de 113 millions d’euros le soutien de l’union européenne AIP Plus de 2200 nouvelles cartes nationales d’identité disponibles à Dimbokro AIP Bientôt des logements pour les agents des Eaux et Forêts à Songon

Les professionnels des médias recommandent la vulgarisation du guide d’information sur le genre


  14 Novembre      4        Médias (1500),

   

Bangui, 12 Nov. (ACAP) – Les professionnels des média ont recommandé jeudi 12 novembre 2020 à Bangui avec l’ONG le Cercle des Théologiennes de Centrafrique (CERCLE) de les appuyer afin de vulgariser le guide d’information et de communication sensible au genre et aux violences basées sur le genre (VBG), à la clôture des travaux de l’atelier de formation de l’utilisation dudit guide.

Tandis qu’à l’ONG CORDAID, ils lui ont recommandé de créer une plateforme pour les professionnels des médias œuvrant sur les violences basées sur le genre.

Selon la Coordinatrice nationale du CERCLE, Rosalie Mologbama, l’un des défis majeurs du développement durable en République Centrafricaine, est la promotion de l’égalité et de l’équité du genre car tout ce qui est inégalité constitue une violence en matière des droits humains.

« Les professionnels des médias qui ont le rôle d’informer et de communiquer, sont appelés à vulgariser ce guide afin de promouvoir l’égalité et l’équité du genre et de lutter contre les VBG, dans le but de contribuer à la paix et au développement durable », a réitéré la Coordinatrice.

L’une des participants, Mme. Valessa Sabone, s’est dite satisfaite pour cette formation qui l’a édifiée au concept du genre et de différentes caractéristiques et le rôle de la communication sociétale.

Il convient de rappeler que cet atelier de trois jours, a mobilisé une vingtaine de professionnels des médias de différents organes, y compris certains cadres du ministère de l’Education nationale.

Dans la même catégorie