AIP Côte d’Ivoire – AIP/ Des élèves de M’Bahiakro s’engagent pour l’amélioration de leurs résultats APS VERS L’ÉRECTION D’UN CENTRE DE CARRIÈRES PILOTE À DIAMNIADIO APS L’EMPLOYABILITÉ DES JEUNES DIPLÔMÉS, UN SUJET PRIMORDIAL POUR L’AUF (RECTEUR) APS LE DG DE LA FONCTION PUBLIQUE SALUE LE TRAVAIL DES COMMISSIONS ADMINISTRATIVES PARITAIRES GNA COVID-19: Five more deaths, active cases now 3,613 MAP Gabon : 89 candidats pour les sénatoriales, prévues les 30 janvier et 6 février APS LE CHAN 2020 REFLÈTE UNE BONNE PRÉPARATION ATHLÉTIQUE DES ÉQUIPES, SELON UN TECHNICIEN APS L’OM DÉDIE UNE SEMAINE À SES SUPPORTEURS EN AFRIQUE APS LE LYCÉE MAME CHEIKH MBAYE DE TAMBACOUNDA RÉNOVÉ ET ÉQUIPÉ PAR LA FONDATION SONATEL APS UN PROTOCOLE D’ACCORD POUR LA RÉALISATION DE L’ÉTUDE SUR LA STRATÉGIE NATIONALE DE RENFORCEMENT DE LA PLATEFORME PORTUAIRE

LES RECOMMANDATIONS DE CEERNO SILEYMAANI BAAL GRAVÉES SUR UNE SCULPTURE POUR LA MÉMOIRE COLLECTIVE


  24 Novembre      12        Arts & Cultures (1401),

   

Dakar, 24 nov (APS) – Le centre de recherche sur le patrimoine intellectuel africain « Baaj-oordo » a célébré, mardi, à l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar, le tricentenaire de la naissance de l’Almamy du Fuuta Ceerno Sileymaani Baal, manifestation mise à profit pour annoncer la réalisation d’une sculpture en basalte dolérique, où sont gravées en français et en arabe les recommandations de cette figure politique.

L’œuvre réalisée en huit mois (2 janvier au 20 août 2020) par le sculpteur sénégalais Oumar Pouye pèse 1800 kilogrammes, pour une hauteur de 2,40 mètres, une largeur de 1,10m et une épaisseur de 0,20 m. Elle a été présentée en vidéo par le directeur du centre, Mamadou Youry Sall.

M. Sall, enseignant-chercheur à l’université Gaston Berger de Saint-Louis, souligne qu’elle constitue un cadeau du centre « Baaj-oordo » à la République du Sénégal.

Pour le moment, la stèle n’a pas encore de destination même si pour certains comme le professeur Boubacar Diop dit « Buuba », elle doit être érigée à Pire (nord-ouest du Sénégal), un haut lieu de l’enseignement islamique.

« C’est à l’Etat de voir où la mettre par le biais du ministère de la Culture et de la Communication », estime toutefois l’enseignant-chercheur.

« Alluwal Ceerno Sileymaani Baal est une sculpture représentative d’une tablette de l’Ecole classique daara. (…). Pour faire connaître au grand public les recommandations de Ceerno Sileymaani Baal et les garder durablement dans la mémoire collective, on a cru bon de les graver dans une pierre pure », a souligné le professeur Sall.

Il explique que la sculpture, où sont gravées en français et en arabe les sept recommandations de Ceerno Sileymaani Baal relatives à l’ouverture du pouvoir à tous, au principe électif, à la lutte contre la corruption, au refus de la transmission dynastique du pouvoir, entre autres, a été conçue et commanditée pour commémorer le 300ème anniversaire de la naissance du fondateur de l’Almaamiya.

Pour le défunt professeur Iba Der Thiam, « cette œuvre a du sens et de l’importance », a rappelé l’historien Buuba Diop, citant le parrain de cette stèle.

« Ce travail reflète esthétique, volume, art et expertise. Nous félicitons le professeur Mamadou Youry Sall et ses coéquipiers. Nous souhaitons que cette œuvre ait des copies dans toutes les langues et coins du Sénégal, d’Afrique et du monde », avait écrit le professeur Iba Der Thiam, président du comité de rédaction chargé de la réécriture de l’Histoire générale du Sénégal.

Ce que Ceerno Sileymanni Baal ‘ »nous a laissé, chante l’honneur, la dignité, le savoir, la générosité », avait-il ajouté.

Dans l’ouvrage « Alluwal Ceerno Sileymaani Baal, pensée politique d’un tricentenaire africain » co-écrit par Ibrahima Silla et Mamadou Youry Sall et présenté lors de la cérémonie, l’historien et ancien ministre de l’Education nationale écrit : « Mobilisons-nous donc pour exhumer, déterrer ses recommandations pour la culture de la démocratie et de la République ».

Une pièce de théâtre du comédien Pape Faye et l’hymne de Sileymaani Baal, une chanson de l’artiste Adama Sy alias « Double Servo » reprenant les recommandations de l’Almaamy, ont aussi été présentées au public clairsemé qui a fait le déplacement à l’UCAD 2.

La révolution du Fuuta dirigée par Ceerno Sileymaani Baal est décrite comme l’une des expériences politiques les plus importantes au 18e siècle avant celle des Etats-Unis de 1776 et française de 1789, qui sont pourtant toutes enseignées dans les établissements scolaires sénégalais.

« L’histoire de la révolution du Fuuta dirigé par Ceerno Sileymaani Baal a une valeur universelle et toutes celles prônées aujourd’hui renvoient à cette dernière, notamment la bonne gouvernance, la transparence, la démocratie », selon le professeur Mamadou Youry Sall, qui a publié un ouvrage intitulé « Ceerno Sileymane Baal, fondateur de l’Almaamiya

Dans la même catégorie