AIP La Côte d’Ivoire, la RCA et le Burkina Faso peaufinent le démarrage des activités du projet MACOWECA AIP Les cours ont effectivement repris ce lundi à Tengrela AIP Des universitaires nationaux planchent sur un plan stratégique d’orientation pour l’élaboration d’un contrat de performance Inforpress Futebol/Santiago Sul: Celtic e Académica disputam esta quarta-feira a final da Taça Praia Inforpress Cabo Verde acolhe em Novembro o 41º Fórum Mundial dos Parlamentares para a Acção Global Inforpress Juventude em Marcha/35 anos: Líder enaltece papel do grupo na afirmação do teatro cabo-verdiano a nível internacional GNA GRA Fails to Meet Revenue Targets for 2018 GNA Chiringa wins Inter-Platoon RCC59 Boxing competition GNA Participate in the decision-making process, NCCE urges youth APS POUR LA PROMOTION DE LA QUALITÉ DANS LES INVESTISSEMENTS AGRICOLES

Les régies financières au Gabon à nouveau en grève générale illimitée !


  24 Mai      38        Economie (22913), Finance (3737), Société (47784),

   

Libreville, 24 Mai (AGP) – Réunis en assemblée générale, mercredi 23 mai à Libreville, la Fédération des syndicats des régies financières et administration assimilées (Fesyrefaa), a décidé de rentrer en grève générale illimitée, avec la mise en place d’un service minimum de 7h 30 à 10h 30mn.

Après avoir observé une grève générale d’avertissement durant les journées du 22 au 23 du mois en cours sans avoir obtenu de véritables assurances de la tutelle, les agents des régies financières, membres de la Fédération des syndicats des régies financières et administrations assimilées, conduits par le porte-parole Erisco Mvou Ossialas,  ont décidé d’entrer en grève générale  illimitée.

Ces agents grévistes revendiquent, entre autres, l’harmonisation des primes, la régularisation des situations administratives, la prise de décret à la signature du président de la République, ainsi que l’audit des primes.

Outre l’audit des primes, ils revendiquent la révision de la décote de 30% sur leurs primes compte tenu de l’embellie budgétaire, la clarification de la date de paiement des arriérés 2017, le nouveau cadre juridique des négociations puisque après les 7 mois le premier est désormais caduc. La nécessité d’intégrer  la cellule des primes comme secrétariat des négociations compte parmi celles-ci.

ERAM/SM/FSS

Dans la même catégorie