AGP Ouverture de la 21ème réunion du Comité d’orientation d’Afritac Centre à Libreville AGP Coupe de la Ligue LINAFP : 6 clubs de D1 et 10 de D2 pour débuter Le Gabon présent à la Conférence ministérielle africaine sur l’appui de l’Union africaine (UA) au processus politique de l’ONU sur le différend régional au sujet du Sahara ACP Entretiens entre le Président Félix Tshisekedi et ses homologues du Rwanda, du Togo et de l’Ethiopie ACP Les entrepreneurs congolais apportent leur soutien au Président Félix Tshisekedi ACP Echange sur les enjeux de l’intégration des réfugiés dans les communautés d’accueil LACS/PROMOTION ET SAUVEGARDE DE LA CULTURE GUIN : DES COMPETITIONS INTER-ECOLES DE DANSES TRADITIONNELLES ET D’ART CULINAIRE ORGANISEES ATOP ORIENTATION SCOLAIRE ET PROFESSIONNELLE DES ELEVES :  LA JCI-TOGO ET JCI-ANEHO SOLIDARITE ONT ECHANGE AVEC  LES ELEVES DU CSPP D’ANEHO ATOP JOURNEE INTERNATIONALE DES VICTIMES DE L’ESCLAVAGE: LES JOURNALISTES EDIFIES SUR CETTE PRATIQUE INHUMAINE ANP Reconstitution des ressources du fonds mondial au centre d’un entretien du 1er ministre avec des députés UE

Congo: Les réseaux sociaux doivent contribuer à préserver la paix dans le pays


Brazzaville, 04 FEV (ACI) – Le ministre des postes et télécommunications, M. Léon Juste Ibombo a appelé tous les internautes, d’utiliser les réseaux sociaux de manière à préserver la paix dans le pays et non de mettre en danger la sécurité des citoyens.

Cet appel a été lancé lors d’une conférence de presse qu’il a organisé au regard de la mauvaise utilisation des réseaux sociaux qui représentent également un risque d’usurpation d’identité, de fraude, de vol, de propagation de fausses informations, d’incitation à la haine et à la violence.

Dans son mot liminaire, le ministre des postes et télécommunications a reconnu que les réseaux sociaux, sont un excellent moyen de communication ; toutefois, il a précisé qu’il est nécessaire d’en faire une utilisation responsable et citoyenne, car, a-t-il ajouté, il y a des risques de dépravation des familles, des enfants, des proches et même de la société. «Dans notre pays, la diffusion des fausses informations dans les réseaux sociaux risquent de nous obliger à prendre des mesures pour restreindre leurs usages», a-t-il dit.

«L’économie numérique, c’est la nouvelle économie. Mais, nous devrions faire attention, parce que, autant les réseaux sociaux permettent le développement économique, culturel, social, autant ils peuvent devenir un instrument de destruction. Donc, ne soyons pas complice des actes de déstabilisation de notre pays. Restons plutôt responsables et citoyens sur les réseaux sociaux», a encore appelé M. Ibombo. (ACI)

Dans la même catégorie