AIP Côte d’Ivoire-AIP /Le comité de veille de la cohésion sociale de Tiassalé installé AIP Côte dIvoire-AIP/ Le COGES du lycée moderne de Sakassou reçoit un appui de 2 millions de FCFA GNA Tema Greenbelt under threat: Residents Petition TDC GNA Dormaa East District Hospital records zero maternal mortality in 10 years GNA President to receive first COVID-19 jab GNA Prosecution in Sextornist case warned to file documents ACP Signature du cahier des charges entre la Somika  et  les communautés ANG Covid-19/Um milhão de vacinas de Portugal deverá chegar aos países lusófonos no segundo semestre ANG Níger/opositor reivindica vitória na eleição presidencial com 50,3% ANG Ensino/Ministério da Educação anuncia retoma das aulas para dia três de março próximo

LES RESULTATS DE L’ETUDE SUR L’ETAT DES LIEUX AU TOGO RESTITUES


  22 Février      18        Société (29170),

   

Lomé, 22 fév. (ATOP) – Un atelier de restitution d’une étude sur l’état des lieux de l’alphabétisation et l’éducation non formelle au Togo s’est tenu le vendredi 19 février à Lomé, à l’initiative de l’Institut de coopération internationale de la confédération allemande pour l’éducation des adultes (DVV Internationale) et du réseau PAMOJA-Togo en collaboration avec le ministère de l’Action sociale et de l’Alphabétisation.
L’éducation des adultes est une forme d’apprentissage qui permet de renforcer les capacités des personnes non scolarisées ou/et déscolarisées en vue de leur pleine participation au développement socioéconomique des communautés à la base. Les défis dans le domaine nécessitent, entre autres, l’adaptation des programmes aux besoins des groupes cibles, diverses ressources, un personnel qualifié, des outils de qualité pour mesurer les performances et un niveau de suivi de l’apprentissage et de l’encadrement pédagogique.
S’appuyant sur des expériences pilotes dans les pays partenaires de DVV Internationale de l’Afrique de l’est et du sud, DVV Internationale de l’Afrique de l’ouest a adopté l’approche « System Building ». Cette approche systématique pour promouvoir un système intégré de l’éducation des adultes est mise en œuvre depuis 2014 au Togo pour la première phase.
L’étude menée dont les résultats sont restitués a été conduite par M. Fayçal Dchicha, consultant international en « System Building Approch ». L’atelier a permis de partager les résultats avec 53 acteurs du secteur de l’éducation des adultes notamment des représentants des ministères concernés, des organisations non gouvernementales et des partenaires techniques et financiers.
Le consultant a expliqué que l’étude sur l’état des lieux a permis de voir la situation de l’alphabétisation et de l’éducation non formelle au Togo pour dresser un plan d’action de DVV International. Ce plan va se focaliser sur les points faibles ainsi que les dysfonctionnements et difficultés des programmes mis en œuvre par les opérateurs pour proposer des solutions.
Pour M. Dchicha, l’étude a montré la volonté de l’Etat togolais de développer le secteur mettant en relief les engagements financiers, les cadres législatif et réglementaire et les différentes initiatives pour promouvoir l’éducation des adultes. Il a affirmé que le Togo est en avance sur beaucoup d’autres pays soulignant toutefois que le gouvernement tout seul ne peut pas couvrir les besoins de tout le pays. Le consultant a appelé à une collaboration avec les ONG, les partenaires techniques et financiers et les acteurs locaux qui pourront contribuer à réduire le taux d’analphabétisme au Togo. Il a également insisté sur la formation et le recyclage des alphabétiseurs.
Le directeur général de l’Alphabétisation et de l’éducation non formelle, Baoumodom Abété a indiqué que le gouvernement est en train de mettre des moyens pour la prise en compte effective des besoins des apprenants. Pour lui, l’étude menée permettra d’approfondir les études déjà réalisées et d’avoir des spécificités des besoins des bénéficiaires pour les phases à venir.

 Le directeur régional DVV Internationale Afrique de l’Ouest, Martin Westphal s’est réjoui de l’aboutissement de l’étude qui offre l’occasion de faire un état des lieux sur l’avancement de la mise en œuvre collective et participative de la Stratégie nationale de l’alphabétisation et de l’éducation non formelle. Pour lui, c’est une opportunité de réaffirmer l’engagement des acteurs nationaux et des partenaires du Togo impliqués dans l’éducation des adultes et dans la mise en œuvre des Objectifs du Développement Durable (ODD). Il a parlé notamment de l’ODD 4 qui constitue la synthèse des ambitions concernant l’éducation, visant à « assurer une éducation inclusive et équitable de qualité et à promouvoir des possibilités d’apprentissage tout au long de la vie pour tous » d’ici 2030.

Pour la présidente du Conseil d’administration de PAMOJA-Togo, réseau partenaire de DVV Internationale sur le projet, Mme Françoise Gnofam, il s’agit de mobiliser et d’associer les institutions publiques, les acteurs locaux, la société civile, les médias, les partenaires techniques et financiers et toutes les parties  prenantes dans la mobilisation des efforts nationaux en matière d’alphabétisation et d’éducation non formelle. Elle a souligné que le partage d’expériences et d’initiatives va permettre d’identifier une approche coordonnée d’élaboration des grandes orientations de la stratégie d’intervention de DVV Internationale au Togo pendant les 3 prochaines années en matière d’alphabétisation et d’éducation non formelle.

Dans la même catégorie