AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Journée mondiale du Sida : la population de Transua invitée à se faire dépister AIP Un responsable de la société civile de Bondoukou donne des solutions pour le maintien d’une paix durable en Côte d’Ivoire AGP Gabon: Des tests d’orientation des nouveaux bacheliers 2020 à partir du 07 décembre prochain AGP Gabon: La bonne gouvernance et la lutte contre la corruption évoquées en conseil de cabinet à la Primature AGP Journée mondiale de lutte contre le Sida : 51.000 personnes infectées pour 26.000 sous traitement au Gabon APS PLUS DE 50 MILLIARDS POUR LES PÊCHES ET L’ÉCONOMIE MARITIME EN 2021 ANP Télévision Numérique Terrestre au Niger : Lancement à Tillabéri d’une campagne nationale de sensibilisation ANP Niger : Le Budget général 2021 de l’Etat s’équilibre en recettes et en dépenses à 2.644,53 milliards AGP Gabon : Une partie du commissariat de Police de Mounana emportée par les flammes APS LA JOURNÉE MONDIALE DE LUTTE CONTRE LE SIDA CÉLÉBRÉE AU MONUMENT DE LA RENAISSANCE

Les sénateurs prorogent pour la 11ème fois de l’état d’urgence sanitaire


  7 Novembre      16        Société (25511),

   

Brazzaville, 07 Novembre (ACI) – Les sénateurs ont autorisé le 6 novembre à Brazzaville, le gouvernement à proroger pour la 11ème fois, l’état d’urgence sanitaire en République du Congo pour une durée de 20 jours, en raison de la persistance de la pandémie de coronavirus dans le pays.

Cette nouvelle prorogation a été demandée au Parlement par le gouvernement après avis du comité d’experts et sur la base du rapport transmis à la Coordination nationale de gestion de la pandémie de coronavirus. Elle vise à poursuivre la stratégie de lutte contre l’épidémie initiée par le gouvernement afin d’endiguer la progression de cette pandémie.

Le coronavirus Covid-19 n’a pas encore totalement disparu dans le pays. La situation demeure maîtrisée, en dépit de quelques signaux d’alerte observés au cours des deux dernières semaines, notamment à Pointe-Noire et dans le nord du pays, indique un document du Sénat.

Intervenant à cette occasion, le Président du Sénat, M. Pierre Ngolo, a proposé la modification dans la constitution de la durée de l’état d’urgence sanitaire, au lieu de 20 jours qu’elle dure au moins deux mois.

Pour le Ministre de la justice, des droits humains et de la promotion des peuples autochtones, M. Ange Aimé Wilfrid Bininga, la révision est possible,  tout  en restant dans l’esprit de la limitation du pouvoir exécutif dans l’exercice des mesures exceptionnelles.

Dans ses explications, le ministre Bininga souligne que « si on interroge les finalités poursuivies par ce mécanisme, je crois que l’on pourra dire que 20 jours c’est raisonnable, parce que l’état d’urgence et comme l’état de siège et a pour objet  de permettre au gouvernement de prendre des mesures qui en temps ordinaires intègres les droits et libertés fondamentaux ».

Dans la même catégorie