ANP Niamey : Réception de plusieurs contributions au profit du FSSP MAP La femme, acteur dans le futur du continent africain, thème d’une rencontre mercredi prochain à Fès MAP RDC: Début du retrait de la mission de l’ONU dans le Sud-Kivu MAP Tunisie : une association dénonce la multiplication des procès contres les activistes en 2023 MAP Plus de 1000 cas de choléra signalés au Zimbabwe en une semaine (ministre) AGP Guinée: Biographie du nouveau premier ministre AmadouOuryBah AGP GUINÉE : BAH OURY NOMMÉ PREMIER MINISTRE CHEF DU GOUVERNEMENT MAP L’Assemblée de l’ONU-Environnement est aussi universelle que les valeurs qu’elle défend (Leila Benali) MAP Congo : démarrage de la production du gaz naturel liquéfié MAP ONU-Environnement: Mme Benali préside le lancement de l’initiative « Al-Mizan, une alliance pour la Terre »

LES SERVICES DES DOUANES SUR LES 798 KG DE COCAÏNE SAISIS AU PORT DE DAKAR : ’’LES INVESTIGATIONS SE POURSUIVENT’’


  30 Juin      96        Société (44523),

 

Dakar, 30 juin (APS) – La douane sénégalaise annonce avoir entamé un
« travail de contrôle, de vérification et d’investigation », en vue de
recueillir « toutes les informations utiles et nécessaires à l’enquête »
portant sur la saisie de 798 Kg de cocaïne au môle 1 du port de Dakar,
dans la nuit de samedi à dimanche.

« Le travail de contrôle, de vérification et d’investigation se
poursuit pour recueillir toutes les informations utiles et nécessaires
à l’enquête », annoncent les services concernés dans un communiqué
parvenu à l’APS.

Dans ce cadre, la douane sénégalaise « a ouvert des passerelles
d’échange et de collaboration avec l’ensemble des Forces de Défense et
de Sécurité », dans le but de conduire cette enquête « avec sérénité,
professionnalisme et avec toute la rigueur requise dans des dossiers
comme celui-ci ».

Dans cette opération, la douane sénégalaise a ouvert des passerelles
d’échange et de collaboration avec l’ensemble des Forces de Défense et
de Sécurité.

Elle promet de communiquer, « à chaque fois que de besoin et en toute
transparence sur tout ce qui concerne cette affaire », notant que la
lutte contre le trafic de stupéfiants « est un combat pour la paix, la
stabilité et le développement économique et social du pays qui
requière la collaboration et le soutien de tous les sénégalais aux
Forces de défense et de sécurité afin qu’elles puissent faire face à
ce fléau planétaire ».

La drogue saisie dans la nuit de samedi à dimanche « a été découverte
sur 15 véhicules dans un lot de dizaines de Renault neufs (même type
de véhicules que ceux qui avaient servi de cache aux 238 Kg de cocaïne
saisis le 26 juin dernier) », signale le communiqué.

« La prise a été effectuée sur un bateau dénommée « Grande Nigéria » en
provenance du Brésil, en présence du directeur de l’OCRITIS », l’Office
central pour la répression du trafic illicite des stupéfiants, précise
le communiqué.

Selon la même source, cette saisie s’inscrit dans le cadre de la lutte
contre la Criminalité transfrontalière organisée (CTO).

Une enquête avait été ouverte mercredi en vue de déterminer l’identité
des trafiquants convoyeurs des 238 kg de cocaïne saisis le même jour
au Môle 1 du port de Dakar, aux environs de 2h30 au Môle 1 du port de
Dakar.

Selon le directeur régional des douanes de Dakar Port, Babacar Mbaye,
« la drogue a été découverte sur 4 véhicules, avec des traces trouvées
sur un cinquième dans un lot de 24 véhicules neufs ».

Il a précisé que « ces véhicules étaient en provenance du port de
Paranaguá (Etat du Paraná au Brésil) » et avaient pour « destination
finale » le port de Luanda, en Angola.

Dans la même catégorie