APS THIÈS : 300 MAISONS DÉMOLIES À MBOUR 4 EXTENSION PAR LA DSCOS APS DOCTEUR SALL DE L’INSTITUT PASTEUR : « PAS ENCORE D’INFORMATION SUR LA PRÉSENCE DE NOUVEAUX VARIANTS DU COVID’’ APS COVID-19 : LES AUTORITÉS INVITÉES À VEILLER À « UNE APPLICATION RIGOUREUSE DES MESURES PRÉVENTIVES » APS GESTION DE L’ÉPARGNE : DES CDC OUEST AFRICAINES DONT CELLE DU SÉNÉGAL À L’ÉCOLE DE LA BAD APS ZLECAF : LES ENTREPRISES LES MIEUX PRÉPARÉES VONT TIRER LEUR ÉPINGLE DU JEU (SPÉCIALISTE) ANGOP COVID-19: ANGOLA REGISTA 32 NOVOS CASOS E 17 RECUPERADOS GNA Protect Children from contracting COVID-19- DCE GNA Court remands businessman for defrauding by false pretenses GNA ‘Amewu’s magic’ will be replicated in Akatsi North next election – DCE GNA Applicant has not shown exceptional circumstance for review application of interogatories- EC

Les sites miniers illicites, « hauts lieux » de la propagation du VIH Sida dans le département de Séguéla (Préfet)


  2 Décembre      7        Société (27691),

   

Abidjan, 2 déc 2020 (AIP) – Le préfet de la région du Worodougou, Diarrassouba Karim, a estimé, mardi 1er décembre 2020, à l’occasion de la célébration de la 33ème Journée mondiale de lutte contre le VIH Sida, que les sites miniers illicites ouverts en grand nombre dans le département de Séguéla sont en partie l’une des principales causes de la propagation de cette maladie dans la circonscription.

« (…), les sites d’orpaillage, les camps miniers qui sont ouverts ici et là sur notre territoire sont des terroirs, des lieux privilégiés de comportements sexuels inappropriés qui, naturellement, favorisent la propagation du VIH Sida », a déclaré le préfet au cours de son allocution.

Le département de Séguéla regorge de sites miniers dont certains d’or et de diamant exploités, pour le moment, de façon artisanale et clandestine par des individus majoritairement en provenance de pays de la sous-région ouest-africaine.

« Le taux de prévalence qui est considérable est lié à des facteurs endogènes au nombre desquels les mouvements migratoires en lien avec les activités minières illicites », a ajouté Diarrassouba Karim qui a appelé à la mobilisation communautaire pour lutter efficacement contre la pandémie du VIH Sida.

Pour les neuf premiers mois de l’année 2020, sur un ensemble de 24 746 personnes testées dans la région du Worodougou, 340 parmi elles ont été déclarées positives au VIH dans le département de Séguéla.

Dans la même catégorie