LINA Submitting ‘Credible’ Budget, MFDP Admits Wage Parity, Not Civil Servant Pay Cut LINA Ensuing Prosecution Of Past ‘Corrupt’ Officials A Warning To Current LINA Pres. Weah Eulogizes Sen. Dagoseh, Signs Book Of Condolence AGP Gabon/Fixation du prix du transport : «C’est du seul ressort des pouvoirs publics !» AGP Gabon/Baccalauréat 2019 : Un démarrage comme sur des roulettes APS PRÉVALENCE CONTRACEPTIVE : UN TAUX DE 24 % AU SÉNÉGAL (UNFPA) APS LE PROCUREUR DE LA RÉPUBLIQUE INVITÉ À EXPLOITER LES 19 DOSSIERS REÇUS DE L’OFNAC APS ABDOULAYE BIBI BALDÉ MILITE POUR UNE BANQUE POSTALE APS JOJ DAKAR 2022 : IBRAHIMA WADE NOMMÉ COORDONNATEUR DU COMITÉ D’ORGANISATION APS CHEIKH AHMETH TIDIANE BÂ , NOUVEAU DIRECTEUR GÉNÉRAL DE LA CAISSE DES DÉPÔTS ET CONSIGNATIONS

Les stratégies africaines de renforcement du leadership féminin en matière de développement socioéconomique, au centre d’une conférence de haut niveau à Tanger


  22 Avril      36        Leadership Africain (801), LeaderShip Feminin (447),

   

Rabat, 22 avril 2016 (MAP)- La Conférence panafricaine de haut niveau sur les stratégies africaines de renforcement du leadership féminin en matière de développement économique et social est prévue, du 25 au 27 avril à Tanger.

Cette conférence vise à sensibiliser les hauts fonctionnaires du gouvernement sur les meilleures stratégies en vue d’accroître le nombre des femmes à des postes élevés dans l’administration publique et à décider des stratégies socio-économiques prospectives permettant aux gouvernements de renforcer le rôle des femmes dans la gestion et les processus de prise de décision à tous les niveaux, indique vendredi un communiqué du Centre africain de formation et de recherche administratives pour le développement (CAFRAD), organisateur de l’événement.

Il s’agira aussi de discuter du développement des carrières des femmes au sein des organisations du secteur public et privé et d’examiner les facteurs et enjeux liés au renforcement des capacités et des compétences des femmes en matière de leadership, d’élaboration des politiques et de prise de décision, ajoute le communiqué.

Prendront part à cette réunion, organisée en partenariat avec la Fondation pour le renforcement des capacités en Afrique (ACBF), les directeurs des ressources humaines dans les secteurs public et privé, les hauts fonctionnaires de la fonction publique concernés par le rôle des femmes dans l’administration publique et la gouvernance, les femmes gestionnaires dans les organismes gouvernementaux, le secteur privé et les ONG concernées, ainsi que les femmes leaders dans l’administration.

Cette conférence, qui fait suite à celles tenues antérieurement notamment en 2011, 2014 et 2015, devra fournir aux participants la possibilité d’échanger sur leurs expériences respectives et de comparer les avancées dans ce domaine, ainsi qu’à permettre de mettre à niveau les connaissances et stratégies spécifiques au leadership féminin et de découvrir les nouvelles tendances et meilleures pratiques dans ce domaine.

Nombre de thématiques seront traitées à cette occasion, à savoir « Le leadership féminin en question: autonomisation économique, éducation et rôle de la femme dans la vie politique », « Les stratégies nationales de renforcement du leadership féminin dans les administrations publiques africaines », « Les défis administratifs, socio-économiques et culturels de la reconnaissance du leadership féminin en Afrique », « Les perspectives de renforcement du leadership féminin: Outils et mécanismes pertinents en vue du renforcement du leadership féminin à la lumière des Objectifs de Développement Durable » et « Le partenariat entre organismes et institutions chargés du renforcement du leadership féminin », selon la même source.

EXP

WR

Dans la même catégorie